Jean Paul Dias rejette les conclusions de la CNRI : « Inacceptables car irréalistes »

Jean Paul Dias, secrétaire général du bloc des Gaindé (Bcg) est d’avis que « le rapport de la Commission de Réforme des Institutions (CNRI) aboutit à des décisions inacceptables, car, irréalistes ». Ainsi, il rejoint les responsables de l’Alliance Pour la République (APR) dans leur hostilité aux propositions d'Amadou Makhtar Mbow et Cie.



« Le projet de la CNRI a des décisions inacceptables car, irréalistes ».  C’est la position de Jean Paul Dias qui défend que les conclusions conduisent un « total dépouillement de l’exécutif soumis au judiciaire, une volonté de tout faire régenter via la Constitution, un rejet de la candidature à la présidentielle d’un citoyen dont un parent vient de quitter la tête de l’Etat et une déclaration de la patrimoine étendu à tous les secteurs publics sauf l’armée et une partie du judiciaire ».

A cela s’ajoutent «  l’incompatibilité de la fonction des ministres ou des députés avec celle du président d’une collectivité locale, le plafonnement de l’âge des candidatures de la présidence à 70 ans au lieu de 75 ou 77 ans, la suprématie du judiciaire sur l’exécutif et le législatif ». En vérité, selon  le chef de fil du Bloc Centriste Gaïndé (BCG) «  la CNRI est, en grande partie, une émanation des soit disant Assises nationales. Aussi, a-t-elle fait un cinéma pour finir par servir en réchauffé, les conclusions de ces fameuses Assises nationales ». En concluant son propos, l'allié du président d’avertir: «  si cela doit continuer ainsi, les unes et les autres le regretterons quand les moins expérimentés seront à la barre ».
 

Khadidiatou Penda Guindo (stagiaire)

Samedi 22 Février 2014 - 11:32




1.Posté par Luciu Vorenus le 23/02/2014 18:38
Cet homme est un conservateur qui a toujours mépriser les africains lambda. Les recommandations de la "CNRI" redonnent le pouvoir au peuple et met fin a l'autocratie et a la monarchie .

Nous voulons des institutions fortes a la place d'un homme fort.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter