Jean-Pierre Elkabbach gaffe à propos d'Arnaud Montebourg

Un moment d'inattention est si vite arrivé... Dimanche matin, sur Europe 1, Jean-Pierre Elkabbach, qui recevait Christine Lagarde, achève l'émission en annonçant qu'il recevra Arnaud Montebourg la semaine prochaine. Le générique de fin démarre. Se croyant hors antenne, Elkabbach laisse échapper dans un soupir : "Ce sera moins intéressant." Des rires percent... Oups !



Jean-Pierre Elkabbach gaffe à propos d'Arnaud Montebourg
Le téléphone d'Alexandre Bompard, patron d'Europe 1, se met à sonner. La planète médias se réveille, pliée de rire. La grande maison Lagardère, déjà soupçonnée de rouler avec le clignotant à droite, se met en branle pour éteindre l'incendie. "C'est une boutade que j'assume, plaide, avec le sourire, Jean-Pierre Elkabbach, joint par Le Point.fr. J'ai téléphoné à Arnaud Montebourg, il comprend. Il prend comme un défi d'être aussi passionnant et créatif que Christine Lagarde."

Fogiel se lâche sur les supposées rondeurs de Bartoli

Un mot sur le contexte. Christine Lagarde a réservé, ce matin, à Europe 1, l'annonce des nombreux arbitrages budgétaires, bons ou mauvais, bouclés vendredi soir avec le gouvernement concernant le budget 2011. Durant l'émission d'Europe 1, plusieurs dépêches AFP sont tombées à la plus grande joie de Jean-Pierre Elkabbach. Alors, forcément, Arnaud Montebourg en produira moins. Enfin, c'est à voir...

Europe 1 avait déjà connu pareil incident lors des derniers internationaux de Roland-Garros à propos de la joueuse Marion Bartoli. Marc-Olivier Fogiel, se croyant hors micro, s'était lâché : "Elle est grosse, Marion Bartoli." À l'époque, Alexandre Bompard avait dû déployer des trésors de diplomatie avec le père de la championne, qui n'avait pas manqué de lui passer un coup de fil...

lepoint.fr

Lundi 27 Septembre 2010 - 13:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter