Jean-Yves Le Drian : Sénégal « cerveau » français de l'anti-terrorisme dans la sous-région



Jean-Yves Le Drian : Sénégal « cerveau » français de l'anti-terrorisme dans la sous-région

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian était ce dimanche à Dakar, où il s'est entretenu avec son homologue sénégalais Augustin Tine, ainsi qu'avec le chef de l'Etat, Macky Sall. Cela faisait quatre ans qu'un ministre de la Défense ne s'était pas rendu au Sénégal.


C'est une courte visite était qui a son pesant d'or dans la stratégie de Jean-Yves Le Drian, de faire face aux enjeux sécuritaires du continent. Pendant près d'une heure et quart, le ministre français de la Défense s'est entretenu avec le président de la République Macky Sall, pour notamment aborder la situation en Centrafrique.


Depuis le début de la crise, Dakar n'a pas souhaité apporter un soutien militaire. Selon un diplomate, Paris mise plutôt sur l'influence que Macky Sall peut avoir sur ses pairs lors du prochain sommet de l'Union africaine prévu cet été. L'idée étant, de convaincre certains chefs d'Etat africains à s'engager davantage sur le plan militaire.


 


Jean-Yves Le Drian : Sénégal « cerveau » français de l'anti-terrorisme dans la sous-région
Autre sujet abordé : le Mali
Depuis trois semaines, Dakar est passé de 590 à 800 soldats au sein de la Minusma, la mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali. A côté de cela, les quelques 333 éléments Français du Sénégal basés à Dakar, poursuivent leur mission de coopération et de formation. Sur cette lancée, Jean- Yves Le Drian, a précisé que « la stratégie du commandement d'anticipation pour le contrôle sous régional », serait à Dakar et à Libreville. Face à la presse, le ministre français de la Défense a aussi a rappelé que la lutte contre le terrorisme demeurait une préoccupation commune aux deux pays.

Avec RFI


Lundi 12 Mai 2014 - 10:56




1.Posté par Deugg Gui le 12/05/2014 14:47
S'ils veulent des soldats sénégalais en Centrafrique, la France n'a qu'à nous restituer notre entreprise Sonatel que Orange cherche à phagocyter.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter