Jean-Yves Le Drian au Mali après la signature de l’accord de paix

Le Mali est en paix depuis deux jours. Samedi 20 juin, les groupes rebelles menés par les Touaregs du MNLA ont signé à leur tour l'accord de paix déjà accepté par le gouvernement malien et par les groupes armés loyalistes. C'est ce moment qu'a choisi le ministre français de la Défense, Jean-Yves le Drian, pour se rendre au Mali, ce lundi 22 juin.



Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense. Reuters
Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense. Reuters

La visite de Jean-Yves le Drian est rapide - elle ne dure que 24 heures - mais chargée. Le ministre français de la Défense atterrit, dans la matinée de lundi, à Mopti - porte d'entrée du nord du Mali - pour se rendre aussitôt à Gao.

C'est là, dans le nord du pays, que se trouve la base de la force française Barkhane, avec son millier de soldats et son commandant, le général Palasset. Ce dernier arrive en fin de mission et sera bientôt remplacé.

Ainsi, c’est l'occasion d'afficher l'implication de la France dans la lutte antiterroriste au Sahel et d'afficher également son soutien à la mission des Nations unies dans le pays. La Minusma  est, en effet, en première ligne face aux attaques meurtrières des groupes jihadistes, et son mandat est sur le point d'être renouvelé.

Enfin, Jean-Yves le Drian rencontrera le président malien lors d'un dîner officiel pendant lequel il félicitera Ibrahim Boubacar Keita pour la paix enfin signée avec les groupes rebelles du Nord. Ce sera aussi l’occasion de l'assurer du soutien de la France dans la mise en œuvre de l'accord de paix et dans la poursuite de la lutte anti-terroriste.


Rfi.fr

Lundi 22 Juin 2015 - 07:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter