Jets de pierres sur le cortège du président Sall : «Y’en a marre » condamne



Malal Talla dit Fou Malade est contre les événements survenus vendredi dernier à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). « On ne peut pas jeter des pierres sur un cortège présidentiel », campe l’un des leaders du mouvement de contestation. Ce, d’autant plus que « c’est une Institution de la République. Nous sommes tous tenus de respecter nos Institutions surtout en ce qui concerne les étudiants qui symbolisent l’avenir du pays; ils ne doivent pas avoir ce comportement », dit le rappeur.

 
Selon lui, «maintenant, l’intelligence est d’arriver à un dépassement et de comprendre cela comme un message qui traduit le malaise des pensionnaires de l’université. Ce qui se passe aujourd’hui à l’université est une situation compliquée, les étudiants ont énormément de problèmes que l’Etat doit résoudre ». Mais répète le « Y’en a marriste » sur la Rfm : «Cela ne justifie pas la violence. On peut huer, brandir des pancartes, porter des tee-shirts à l’effigie de nos revendications mais on ne peut pas jeter des pierres sur le cortège présidentiel ». 


Mercredi 5 Août 2015 - 12:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter