Jeux de la francophonie: une entrée gâchée pour le Sénégal

Les Jeux de la francophonie 2013 ont mal commencé pour l’équipe féminine de basket-ball du Sénégal, ce 6 septembre à Nice. Les Lionnes ont été battues 87-57 par des Roumaines bien en place. Mais les Sénégalaises sont arrivées en France épuisées par des problèmes de visas et d’avions.



Jeux de la francophonie: une entrée gâchée pour le Sénégal

Roumanie-Sénégal, c’était la finale du tournoi de basket-ball féminin lors des Jeux de la Francophonie 2009. La Roumanie s’était imposée à Beyrouth et elle a à nouveau gagné ce 6 septembre 2013, sur le score de 87 à 57. Mais, cette fois, il n’y a pas eu match. Car le voyage de la délégation sénégalaise jusqu’à Nice a été usant avec des problèmes de visas et d’avions.

Les Sénégalaises sont arrivées dans le Sud de la France juste avant le coup d’envoi du match, alors qu’elles auraient dû atterrir la veille. Deux d’entre elles ont d’ailleurs été forcées de rester à la maison car elles n’avaient pas trouvé de places dans un vol. Résultat, c’est une équipe du Sénégal très amoindrie qui a attaqué les Jeux de la francophonie 2013.

« Les jeunes n’avaient pas mangé depuis hier à 17 heures, assure Hadji Mama Thiam Diop, l’entraîneur sénégalais. Elles ont seulement mangé dans les avions. Elles sont arrivées à Nice sans avoir pris un vrai repas, à moins de deux heures du match. C’est simple : nous sommes arrivés à l’hôtel, nous avons déposé nos bagages puis nous sommes allés directement au terrain »

Préparer l’avenir malgré tout

Les Roumaines ont certes gagné ce match grâce à un jeu bien huilé, une meilleure adresse au tir et à une domination au rebond. Mais Hadji Mama Thiam Diop était tout de même amer après la rencontre. « Je pense qu’il faut tirer la sonnette d’alarme et qu’on facilite la délivrance des visas aux athlètes. […] Ce sont des choses que je ne peux pas comprendre. La France ne peut pas organiser des Jeux de la francophonie et bloquer ainsi des compétiteurs sénégalais alors que l’inventeur de la francophonie est un Sénégalais, Léopold Sédar Senghor ».

Ces Jeux de la francophonie 2013 devaient servir de préparation au Championnat d’Afrique (Afrobasket) prévu du 20 au 29 septembre à Maputo (Mozambique) auquel participe le Sénégal. Mais les Jeux sont désormais réservés aux basketteuses de moins de 25 ans. « Nous avons amené des Espoirs à Nice et même des juniores qui ont participé aux Championnats du monde des moins de 19 ans (en juillet 2013, en Lituanie, NDlr)explique Hadji Mama Thiam Diop. Du coup, nous voulons préparer nos joueuses pour le futur. C’est ça notre objectif ». Les jeunes joueuses sénégalaises ont eu le droit à un dur apprentissage ce vendredi. La deuxième journée de compétition, face à des Belges de Wallonie, le 9 septembre, devrait être plus calme.


rfi

Dimanche 8 Septembre 2013 - 12:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter