Jour de vérité pour Aïda Ndiongue à l’écoute de la Chambre d’accusation



La responsable libérale non moins ancienne sénatrice a déposé une demande de liberté provisoire. La Chambre d’accusation est attendue sur la question ce vendredi. 



Dans les liens de la détention depuis décembre 2013 à la prison pour femmes du Camp pénal de Liberté 6, Aïda Ndiongue est loin d’avoir baissé les bras. Après le rejet du juge d’instruction Samba Fall, ensuite par la Chambre d’accusation, rappelle « l’As », elle remet ça. En effet, la responsable libérale a déposé une demande de liberté provisoire.  La question débattue hier, la décision de la Chambre d’accusation est attendue. 


Vendredi 24 Octobre 2014 - 11:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter