Jour de vérité pour Karim Wade et Cie : Cheikh Tidiane Gadio, « Force restera à la loi »

Cheikh Tidiane Gadio, le leader du mouvement citoyen « Luy Jot Jotna » appelle les Sénégalais au calme et à la sérénité. Il s’est prononcé en marge d’une conférence à Paris.



L’ancien ministre des affaires étrangère, Cheikh Tidiane Gadio  a déclaré que le verdict du procès de Karim Wade va faire mal ou faire plaisir selon les camps et les positions. « Ce qui doit se passé devrait être ordinaire. C’est la procédure judiciaire qui arrive à son terme et le verdict va tomber. Certes il va plaire a certain et va déplaire à d’autre ».

Cheikh Tidiane Gadio  soutient que : « force restera à la loi le jour du délibéré du procès de Karim Wade prévu le lundi 23 mars 2015. « Le plus important pour moi est dire que notre pays est plus important que chaque citoyen pris individuellement. Et même si tous les citoyens pris  ensemble, le Sénégal est plus important. Parce que y a le Sénégal avant nous, pendant que nous sommes là, et il y aura le Sénégal après nous. Donc on garde le calme, on garde la sérénité, et on fait confiance aux institutions de ce pays. S’il y a des erreurs, ils seront corrigés, rectifiés. Le plus important c’est faire preuve de calme, de sérénité. Cela ne va pas être du « wahalé » c’est-à-dire du marchandage. On trouvera une solution quand la justice sera dite. Et prions qu’il soit bien dit. Si on estime qu’il n’est pas bien dit, il y a des voies de recours », a interpellé Cheikh Tidiane Gadio. Avant d’ajouté que : « personne ne doit accepter des débordements ».

Pour M. Gadio, les gens qui décident de faire la justice eux-mêmes dans notre pays c’est inacceptable.
Par ailleurs, l’ancien ministre des affaires étrangère Cheikh Tidiane Gadio appuie l’appel des autorités du pays pour qu’il ait le calme. Il appelle au respect des institutions, et surtout à la préservation de la paix et l’harmonie de notre peuple, rapporte la RFM.


Dimanche 22 Mars 2015 - 11:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter