Journée Forces Armées : Le président Sall indemnise les blessés de guerre et familles de militaires décédés en opérations



Journée Forces Armées : Le président Sall indemnise les blessés de guerre et familles de militaires décédés en opérations

La journée des Forces Armées a été célébrée ce vendredi au Sénégal. Présidant la cérémonie officielle ce matin au Camp Dial Diop, le président Sall annonce la disponibilité des Fonds destinés à l’indemnisation des blessés de guerre et familles de militaires décédés en opérations.

« Je réaffirme ma décision de mettre à votre disposition les équipements nécessaires pour remplir vos missions avec toujours plus d’efficacité. Les procédures sont bien engagées. Ces acquisitions, je le répète doivent aller de paire avec le moral sans lequel aucun matériel ne saurait produire le rendement escompté. En effet, le soldat doit avoir le mental, la volonté de servir » dira d’emblée le chef de l’Etat avant d’annoncer la bonne nouvelle aux militaires.

« Des mesures ont été prises pour l’indemnisation des blessés de guerre et des familles de militaires décédés en opérations. Je suis en mesure de vous annoncer qu’à compter de ce jour, les fonds destinés à cet effet, sont disponibles auprès du ministère des Forces Armées qui va procéder sans délai au paiement des sommes dues au ayant droit » au cours de la cérémonie qu’il ne rate pas pour enchaîner.

« Concernant le document relatif aux propositions de revalorisation de la condition militaire, il vient juste de me parvenir. Soyez assuré qu’il sera examiné et avec diligence dans le sens de rendre l’Armée d’avantage attractive», promet le président qui invite par ailleurs l’Armée « à s’inscrire dans la prospective et à se préparer en conséquence à acquérir de nouvelles capacités » à travers les « interventions dans les situations de catastrophes ».

« En effet, les forces armées sont la seule force structurée et disciplinée pouvant être immédiatement mobilisée en situation d’urgence. J’attends que le Service civique national, avec le soutien des forces armées, dépasse les activités de vacance, pour devenir un organe d’encadrement de la jeunesse qui devra, pendant un temps déterminé, servir bénévolement la patrie dans le cadre d’un service civique.  La nation attend tout de son armée, qui doit en permanence, se porter à la pointe de tout combat que mène le Sénégal. Ainsi, parallèlement à ses missions traditionnelles, l’armée est devenue un outil de développement et de bien-être social.

A cet égard, le rôle du génie militaire dans la construction et la réhabilitation d’ouvrages à caractère économique ou social est suffisamment révélateur» souligne Macky Sall qui tout en plaidant pour que « l’armée prenne en charge aussi la vulgarisation des valeurs civiques » indique que « le génie militaire peut apporter à son plan de désenclavement, d’aménagement de terres cultivables et de digues anti-sel et a décidé de l’équiper en conséquence et de manière substantielle ».
 
Le successeur de Wade qui a baptisé lors de cette journée des Forces Armées, trois (3) promotions de militaires issues de l'Ecole Nationale des Officiers d'Active (ENOA), de l'Ecole Militaire de Santé (EMS) et de l'Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale, salue « la contribution de l’armée dans la santé publique » tout en demandant au ministre des Forces armées « d’accroître les effectifs dans les différentes structures de formation et de relever les capacités d’accueil et technique des centres médicaux de garnison ».


Vendredi 8 Novembre 2013 - 19:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter