Journée de la terre à Gaza: un Palestinien de 15 ans tué, 12 autres blessés

Un Palestinien de 15 ans a été tué et 12 autres blessés, dont des enfants, par des tirs israéliens lors de marches marquant mardi la "Journée de la terre" dans la bande de Gaza, a-t-on appris de sources médicales palestiniennes à Gaza.



Journée de la terre à Gaza: un Palestinien de 15 ans tué, 12 autres blessés
Mohammed Zeid al-Fermawi, 15 ans, a été abattu par des tirs israéliens alors qu'il s'approchait de la clôture de sécurité séparant l'enclave palestinienne du territoire israélien, près de l'aéroport désaffecté de Gaza, à l'est de la ville de Rafah, a déclaré à l'AFP Moawiya Hassanein, le chef des services d'urgences palestiniens à Gaza.

Selon des témoins, l'adolescent était arrivé en avance à proximité de la barrière frontalière afin de participer à un rassemblement pour la "Journée de la terre", qui commémore chaque année la mort de six Arabes israéliens en 1976 durant une manifestation contre la confiscation de terres arabes par Israël.

Un autre adolescent, âgé de 14 ans, a été blessé par balle au cours d'une marche similaire dans le camp de réfugiés de Maghazi (centre de la bande de Gaza), a ajouté M. Hassanein.
Par ailleurs, plusieurs centaines de personnes ont défilé jusqu'à la frontière à l'est de la ville de Khan Younès (sud de la bande de Gaza).

Des manifestants ont lancé des pierres contre les soldats israéliens stationnés le long de la frontière qui ont riposté par des tirs de balles réelles, selon des témoins.
Onze protestataires, dont des enfants, ont été blessés, selon le docteur Hassanein. Un garçon de neuf ans, Raid Abou Namous, est dans un état grave, ont précisé des sources hospitalières.
C'est dans la même zone, près de Khan Younès, que des accrochages violents ont eu lieu le week-end dernier entre l'armée israélienne et des combattants palestiniens qui ont coûté la vie à deux soldats et à deux Palestiniens.

L'armée israélienne, interrogée, n'a pas réagi dans l'immédiat.
Cette flambée de violence à Gaza est la plus sérieuse depuis la fin de l'offensive dévastatrice de l'armée israélienne, il y a 14 mois, contre le territoire palestinien contrôlé par le mouvement islamiste palestinien Hamas.

Les groupes armés palestiniens de Gaza ont multiplié les attaques à la roquette ces derniers jours, dont l'une a tué un ouvrier agricole thaïlandais dans un kibboutz (village collectiviste) du sud d'Israël.
Une quarantaine de roquettes et obus de mortier ont été tirés de Gaza contre le sud du territoire israélien depuis le début de l'année, selon un bilan de l'armée israélienne.


AFP

Mardi 30 Mars 2010 - 15:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter