Journée du 8 mars : les Femmes Catholiques de Dakar organisent un rassemblement à Mar Lothie

A l’occasion de la Journée internationale de la Femme, célébrée traditionnellement le 8 mars, l’Union Diocésaine des Associations Féminines Catholique de Dakar (UDAFCD), organise, en partenariat avec la Fondation Konrad Adenauer, un rassemblement sur le thème : « Famille et engagement chrétien », dimanche prochain, à la paroisse Sainte Famille de Mar Lothie (dans le Sine).



Sur le choix de cette localité, les organisatrices de ce rassemblement expliquent, dans un document reçu à l’Oficom, qu’il est motivé par la volonté de « consolider les liens fraternels entre les membres de l’Union Diocésaine des Associations Féminines Catholiques de Dakar qui ne se trouvent pas seulement dans les grands centres mais aussi dans les îles et villages les plus reculés de l’Archidiocèse ». Pour ce qui concerne le thème retenu cette année, elles soutiennent qu'il est non seulement en lien avec le Synode extraordinaire des Evêques sur la Famille et la dernière assemblée générale du clergé sénégalais à Poponguine mais aussi il « interpelle directement la Femme chrétienne et musulmane qui sont des femmes de foi ».
 
 
« Nous savons que la famille constitue l’environnement naturel voulu par Dieu  pour l’épanouissement du couple, la naissance et  l’éducation des enfants. Elle est le milieu qui assure l’avenir de l’humanité tout entière. La femme y joue un rôle fondamental en étant le  pilier de la famille », affirment-elles avant de faire le constat suivant : "aujourd’hui, la famille est marquée par une crise profonde car étant confrontée à de nombreuses difficultés qui l’obligent à relever de multiples défis. Il faut donc la défendre, la protéger, et la valoriser dans son caractère unique et irremplaçable. Si cette tâche revient en premier lieu aux parents et aux laïcs,  il est également du devoir prioritaire de l’Eglise et de toute institution publique de la soutenir à travers des initiatives pastorales et politiques, qui tiennent compte des besoins réels des conjoints, des personnes âgées et des nouvelles générations". 
 
 
Toutefois, reconnaissent-elles, « au Sénégal, la famille garde encore toute sa valeur et son importance, aussi bien dans le milieu traditionnel chrétien que musulman ». A l’issue de cette rencontre dont l’objectif général est de « redonner à la famille « principe de la société » le rôle voulu par Dieu », les femmes catholiques de Dakar espèrent : renouveler la mission de notre Eglise à travers la famille qui est un des éléments constitutifs de la nouvelle évangélisation ; faire de la famille l’assurance de  la solidarité entre les générations, le lieu d’accueil et d’éducation des enfants qui sont l’avenir de notre pays, transformatrice de l’homme et de la femme comme artisan de bonheur et de paix et faire en sorte que les femmes catholiques, au vu de la situation complexe de la société sénégalaise, soient porteuses de la beauté du message chrétien sur le mariage et la famille. 

Oficom

Mardi 3 Mars 2015 - 20:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter