Journée mondiale des enseignants : une fête célébrée dans la sobriété.

La Journée des enseignants est célébrée cette année au Sénégal dans la sobriété. La raison en est, pour Mamadou Lamine Dianté, le manque de moyens et la méconnaissance de cette journée par les principaux concernés à savoir les enseignants.



Journée mondiale des enseignants : une fête célébrée dans la sobriété.
Ce 05 octobre est célébrée la Journée mondiale des enseignants. Mais cette journée est passée inaperçue même du côté des enseignants, affirme Mamadou Lamine Dianté le Secrétaire général du Saems-Cusems : «la célébration de la Journée mondiale de l’enseignant a été célébrée en toute sobriété. Il y a eu juste un comité du 05 octobre qui a été mis en place», a-t-il déclaré.
 
Le Syndicaliste déplore cependant le manque de moyens et d’engouement qui font défaut au comité du 5 octobre : «il faut dire que malgré la bonne volonté de ceux qui l’animent, il n’y a pas une grande mobilisation autour de lui de la part des enseignants. Mais également, il ne bénéficie d’aucun soutien de la part des autorités, plus particulièrement de celles du ministère de l’Education nationale. C’est pourquoi ils se contenteront juste de marquer la journée par un point de presse en attendant de trouver les moyens pour tenir, vers la fin du mois, une manifestation un peu plus importante».

Mais le manque de mobilisation de la part des enseignants peut être excusé selon M Dianté. Car : «ils sont préoccupés par le manque de reconnaissance de leurs mérites et de leur place dans la société qui fait que la plupart des enseignants considèrent qu’ils ne sont pas suffisamment appréciés de la société, alors que je me demande ce que serait une société sans enseignants», relève-t-il..
 

Ousmane Demba Kane

Lundi 5 Octobre 2015 - 13:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter