Journée nationale de l’élevage : 37 lauréats qui se sont distingués dans le domaine, décorés

Le président de la République Macky Sall, était à Fatick ce matin, cela dans le cadre de la célébration de la journée Nationale de l’élevage. Ainsi cette première édition, a eu pour thème « L’élevage, levier d’émergence Socio- Economique » a vu la participation de Mme le ministre de l’élevage Aminata Mbengue Ndiaye qui a été félicité par tous les acteurs du domaine.



Ainsi les éleveurs qui ont tenues à remercier le  président de la République et le ministre de l’Elevage, se sont félicités de l’organisation de cette journée. Ces acteurs se sont réjouis de cette initiative du président de la République. Ce dernier qui a son tour, s'est dit satisfait de la réussite de cette première édition, a tenu a décoré  37 lauréats qui se sont distingués dans le domaine de l’Elevage.  


La tutelle, Aminata Mbengue Ndiaye aussi n’a pas été en reste. Car elle a remis  une aide aux sinistrés. Ces derniers qui sont au nombre de cinq (5) ont reçus des chèques de 20.000 à 400.000 F CFA. Toutefois, le président Sall a rappelé l’importance de cette journée sans oublier le choix de Fatick pour cette première édition.


« L’institutionnalisation de cette journée vient confirmer ma grande ambition pour ce sous-secteur, qui a besoin d’être soutenu, modernisé, tout en préservant les valeurs traditionnelles du pastoralisme. Le choix de cette région n’est pas fortuit. En effet, le bassin arachidier regorge d’immenses potentialités dans les domaines de l’aviculture, de l’apiculture et de l’élevage, eu égard à l’importance des effectifs bovins, ovins, caprins, équins et porcins », a déclaré Macky SALL qui a également tenu a préciser que d’après le recensement national  Fatick est la région où l’élevage est le plus répandu en milieu rural, avec 69% des ménages agricoles qui s’adonnent à cette activité.



Cependant le président SALL n’a pas manqué de revenir sur le thème de cette première édition  « Elevage, levier d’émergence socio-économique ». D’ après lui, ce thème est en phase avec sa vision du développement, traduite dans le Plan Sénégal Emergent.  Par ailleurs le président SALL, a mis sur la table des mutuelles des éleveurs, une somme d’un milliard pour faciliter l’accès au crédit. « , j’ai demandé au Gouvernement de faciliter l’accès des éleveurs au crédit, à travers la redynamisation de leurs mutuelles, le renforcement de leurs capacités en matière de gestion et de management et l’aménagement de parcelles pour les cultures fourragères, notamment dans le delta du fleuve Sénégal ».


Toujours dans cette même lancée, une somme de trois (3) milliards sera déployée à partir de Janvier, dans le cadre de l’opération sauvegarde de bétails. Par ailleurs le président a annoncé des solutions pour la bonne marche du secteur de l’élevage. 

Lamba Ka

Lundi 29 Décembre 2014 - 21:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter