Journée nationale de la circulation: «Les anges de la route» insistent sur la sensibilisation

L’association spécialisée en questions de protection de la circulation routière, a organisé une journée de sensibilisation, ce matin à Sébikotane. Ce, pour assister la police et gendarmerie, aider les enfants, les handicapés, à traverser la route. Représentant de la plateforme Tallybi.sn, Pape Alioune Sène insiste sur l'éducation de base que les parents doivent inculquer aux enfants.



«Les anges de la route» sont engagés à porter le combat dans le cadre de la sensibilisation et la prévention routière. Ils étaient ce matin à la place publique de ‘’Kip Kip’’, un quartier de la commune d’arrondissement de Sébikotane où ils ont rencontré la population, pour les sensibiliser sur les dangers de l’autoroute.
 
 «Puisque nous allons ouvrir le second tronçon Sébikotane-Sindian, nous avons jugé utile d’aller vers la population, de faire du porte à porte, d’aller rencontrer les pères de familles pour qu’ils fassent tout afin que les enfants ne puissent pas traverser l’autoroute...Car les véhicules y circulent à de très grandes vitesses... Tout ce que nous avons pu recenser depuis la Patte d’Oie à Diamniadio comme conséquences, nous avons jugé nécessaire de venir à Sébikotane, puisque le prochain tronçon va s’ouvrir ici. Et ce, pour que tous les villages le long de l’autoroute, soient informés par rapport à cela», prévient le président de l’association.
 
Selon Boubacar Sagna, la sécurité n’est pas d’organiser seulement de grands événements dans les grands hôtels et de s’arrêter là. Mais, c’est d’aller vers la population, d’aller sur le terrain et de façon permanente, pour sensibiliser davantage.
 
Le représentant de la plate forme Tallybi.sn, Papa Alioune Sène invité à la rencontre, demande à ce que la sensibilisation commence dans les maisons. «La responsabilité des parents est engagée. L’éducation de base d’abord. C’est-à-dire donner aux enfants, une bonne éducation. Les gens doivent faire également preuve de civisme, d’adopter les bons comportements. Les conducteurs aussi doivent être prudents en évitant le téléphone au volant, éviter les surcharges et surtout ne jamais oublier  a ceinture de sécurité…».

‘’Père Bou khar’’ était aussi de la partie. A travers sa comédie, le comédien a montré aux usagers que la vie n’a pas de prix. 





Samedi 27 Août 2016 - 19:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter