Jusqu’à 150 vols d’urgence chaque jour: le Rwanda lance le 1er service mondial de livraison par drones Zipline



Le président du Rwanda, Paul Kagame, a lancé aujourd’hui le premier service mondial de livraison par drones, à l’occasion d’une cérémonie tenue dans la région de Muhanga au centre du pays. Le gouvernement rwandais utilisera dès à présent ces drones qui peuvent effectuer jusqu'à 150 livraisons de sang par jour vers les 21 centres de transfusion situés dans la moitié Ouest du Rwanda.

Les drones et les services de livraison seront opérés par Zipline, une société de robotique basée en Californie. Un partenariat international entre UPS, Gavi, l’Alliance du Vaccin et Zipline va permettre d’étendre ce service au-delà du transport de sang pour concerner les médicaments et les vaccins.  
“Les drones sont très utiles, tant sur le plan commercial que l’amélioration des services de santé. Nous sommes ravis de lancer cette technologie novatrice et de continuer à travailler avec nos partenaires afin de développer davantage cette solution”, a déclaré le président du Rwanda, Paul Kagame.

Un problème mondial
Dans les pays en voie de développement, l’accès aux services de santé et de sauvetage est rendu difficile en raison de l’incapacité à livrer les médicaments nécessaires vers les régions rurales et les zones éloignées. En cause : des manques en matière de transport, de communication et d’infrastructures au niveau des chaînes d’approvisionnement.

Au Rwanda, l’hémorragie du post-partum est la cause principale du décès des femmes enceintes. Le sang doit en effet être stocké à une température précise, mais comme il existe plusieurs dérivés de sang et qu’il est impossible de prévoir les besoins futurs, un grand nombre de centres de transfusion ne conserve pas une quantité de sang suffisante dans leurs stocks.

Au cours de la saison des pluies, plusieurs routes au Rwanda sont en outre impraticables. Une personne qui a besoin d’une transfusion rencontre donc d’extrêmes difficultés pour obtenir la quantité de sang nécessaire pour assurer sa survie.  

La solution
Grâce aux drones, les centres hospitaliers de transfusion situés dans la moitié ouest du Rwanda pourront désormais passer leurs commandes urgentes au moyen d’un simple SMS. Les commandes seront reçues par les centres de distribution de Zipline situés dans la région Muhanga, où l’entreprise abrite une flotte de 15 drones. Chaque drone peut parcourir 150 km et transporter 1,5 kg de sang, une quantité suffisante pour sauver une vie. Ces drones peuvent effectuer entre 50 et 150 vols par jour et ainsi desservir 21 centres de transfusion en moins de 30 minutes de vol.

Le Rwanda envisage d’élargir ce service de drones dans la moitié est du pays dès le début de l’année prochaine, ce qui permettra aux 11 millions d’habitants du pays de bénéficier d’une livraison instantanée de sang capable de sauver des vies humaines.

“L’incapacité à pouvoir livrer des médicaments aux personnes qui en ont le plus besoin est la source de millions de décès dans le monde, des décès que nous pouvons éviter. Zipline permettra de résoudre ce problème une fois pour toutes”, a indiqué Keller Rinaudo, président-directeur général de Zipline. “Nous avons en effet conçu un système de livraison instantanée qui permet de livrer des médicaments sur demande, à bas prix et partout".

Au Rwanda et au-delà
Le partenariat commercial entre le Rwanda et Zipline vise à sauver des milliers de vies durant les trois années prochaines. Grâce à cet engagement, le Rwanda donne aujourd’hui l’exemple au reste du monde avec l’adoption d’une technologie de pointe qui palliera l’absence d’infrastructures routières et offrira un accès aux soins pour ses 11 millions d’habitants.    

Ce travail au Rwanda est soutenu par Zipline, UPS et Gavi. Grâce à une subvention d’UPS d’un montant d’1,1 million de dollars, ce partenariat international couvre les opérations de livraison de sang, de médicaments et de vaccins dans l’ensemble du pays.

L’expertise d’UPS dans le domaine de la logistique, l’expérience de Gavi dans la santé publique et les vaccins, ainsi que la technologie novatrice de Zipline en matière de livraison instantanée, permettront au partenariat de s’appuyer sur l’expérience rwandaise afin de l’exporter ailleurs dans le monde.
A ce titre, UPS jouera un rôle décisif pour élargir la portée de l’opération. L’entreprise est ainsi parvenue à transporter le système complet de Zipline de la Californie au Rwanda, et ce en un temps record grâce à l’avion-cargo “Browntail”, permettant la construction du centre de distribution Zipline en quelques semaines à peine.

“La Fondation UPS encourage les partenariats publics-privés qui jouent un rôle humanitaire majeur et soutiennent les communautés locales”, a déclaré Eduardo Martinez, président de la Fondation UPS et responsable de la diversité et de l’inclusion au sein d’UPS. “Notre conviction commune en l’innovation et sa capacité à sauver des vies, combinées à notre expérience au Rwanda, nous permettra de développer un volet de logistique humanitaire à travers le monde et de sauver des vies. Notre partenariat avec Gavi et Zipline marque ainsi une étape importante dans la livraison de sang et de médicaments essentiels à la survie".

“Les drones ont le potentiel pour révolutionner la façon dont nous parvenons à atteindre les zones les plus éloignées afin d’apporter de l’aide médicale d’urgence. Cette technologie novatrice constitue un moyen efficace pour que le sang et les vaccins soient à la disposition des personnes les plus isolées”, a précisé le Professeur Seth Berkley, directeur général de Gavi, l’Alliance du Vaccin. ‘’Ce projet constitue un test important afin de vérifier l’efficacité des drones dans la livraison des vaccins à travers le monde. Chaque enfant mérite d’avoir accès à des vaccins qui peuvent sauver sa vie. Cette technologie est donc une étape essentielle pour assurer ce droit aux vaccins pour tous", lit-on dans le communiqué parvenu à Pressafrik.com. 

En 2017, UPS, Gavi et Zipline prévoient d’élargir les services de livraison par drones dans plusieurs pays en Afrique et en Amérique. Zipline a en outre annoncé à la Maison-Blanche un projet visant à élargir ses services sur le territoire américain, où l’entreprise dessert déjà des réserves indiennes dans le Maryland, le Nevada et l’Etat de Washington.


Vendredi 14 Octobre 2016 - 12:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter