Justice et réconciliation au Mali: Un projet de décret pour "créer les conditions idoines de travail" de la Commission

Un projet de décret pour "créer les conditions idoines de travail" de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) au Mali a été adopté mercredi en Conseil des ministres, selon un document transmis à ALERTE INFO.



Le gouvernement malien a adopté "un projet de décret fixant les avantages accordés aux membres de la CVJR", indique la note.

 

Ce projet vise à "créer les conditions idoines de travail pour permettre à la Commission Vérité, Justice et Réconciliation d’accomplir ses missions", explique le document du gouvernement.

 

Selon le projet, il est "accordé aux membres de la CVJR une indemnité principale et des indemnités complémentaires au titre du logement et des communications téléphoniques".

 

Il est prévu aussi "un régime d’assurance couvrant les accidents de transport par voie aérienne ou de surface, de même que la prise en charge par l’Etat de leurs missions à l’intérieur ou à l’extérieur du territoire national", poursuit le document.

 

La Commission Vérité, Justice et Réconciliation a été créée après le déclenchement de la crise politico-militaire en janvier 2012 pour contribuer à l’instauration d’une paix durable dans le pays à travers "la recherche de la vérité, la réconciliation et la consolidation de l’unité nationale et des valeurs démocratiques".

 

La crise malienne a été déclenchée par des groupes armés tels que le Mouvement national de Libération de l’Azawad (MNLA) et le Haut Conseil de l’Unité de l’Azawad (HCUA) pour revendiquer l’autonomie ou le fédéralisme des régions du nord du Mali (Tombouctou, Gao et Kidal, entre autres)


ALERTE INFO

Jeudi 26 Mars 2015 - 08:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter