Justifications de ses biens : Aïda Ndiongue charge la CREI avec 50 kg



C’est une valise de 50 kg de documents que l’un des conseils de Aida Ndiongue, Me Mbaye Jacque Ndiaye, a déposée hier à 11heures, comme éléments de preuve à l’endroit du Procureur de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI). Alioune Ndao  devra déployer beaucoup d’énergie pour s’imprégner du contenu de la valise.


A la fin de l’exercice d’examen des réponses de Aïda Ndiongue, le procureur Alioune Ndao décidera du classement sans suite du dossier ou du renvoi de l’ex sénatrice devant la Commission d’Instruction (CI) de la CREI. Un quart d’heure après avoir déposé la valise dans les locaux de la CREI, l’avocat en ressort et déclare : « La mise en demeure a été déposée avec des preuves matériels à l’appui, justifiant que depuis Senghor,  Aïda Ndiongue a toujours gagné des marchés qu’elle a exécutés, et qui n’ont jamais été remis en cause par une décision de justice ou par les corps de contrôle". 


Mardi 29 Avril 2014 - 11:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter