KHALIFA POURQUOI TANT DE DÉSORDRES!!



KHALIFA POURQUOI TANT DE DÉSORDRES!!
Il était un mouton "à trois couleurs" dans le village de Ndoumbélane. Tout le village disait à Ngor le « têtu » de l’abattre pour conjurer les mauvaises langues comme le faisait nos ancêtres. Ngor refusa systématiquement (comme il le faisait d’habitude) il n’en fit qu’à sa tête. Le mouton surnommé KAS grandit et était l’attraction de tout le village. Les ndoumbélaniens commençaient à douter du sort, tellement que KAS était beau : peau tachetée vert-bleu, marron-beige de belles cornes, de belles jambes, bien dodu. Il était simplement extraordinaire !

Après avoir grandi KAS s’est senti vraiment balèze et bien aimé de tout le village il se retourna contre son bienfaiteur et se rebella contre Ngor ! Ce fut la consternation dans le village, les interrogations, les supputations allaient  bon train.

L’histoire actuelle du PS, semble avoir pris le même détour : Ousmane Tanor DIENG Secrétaire Général du parti socialiste maire de Nguéniène et son "kouye" Khalifa SALL secrétaire à la vie politique maire de Dakar.

Le PS traverse une situation inédite, il est à l’encablure du césarisme. Entre les deux défénestrations himalayesques du secrétaire général du PS Ousmane Tanor DIENG et Khalifa Ababacar SALL secrétaire aux élections du PS. Il faudra certainement des tonnes et des quintaux de détergents politiques pour blanchir la toge du parti socialiste.

Comme disait un éminent professeur sénégalais « …les surdoués du weekend se font écraser par les tacherons du quotidien, comme les lièvres dilettantes se font écraser par les tortues persévérantes ».

Oncle Mignane assis sur la véranda de sa maison les pieds dans l’eau, à l’heure où le soleil lentement et surement tanguait vers l’horizon le bac creusait des sillons dans cette mer calme pour rejoindre Ndahonga au moment où perles et martins pêcheurs se disputaient l’écume des vagues pour aller rejoindre l’île aux oiseaux, leur demeure paisible et bien sécurisé. Oncle Mignane disait à son ami Diégane qu’il ne pouvait plus rester insensible aux troubles et agressions dont le PS fait l’objet. Lui qui a voté SFIO, BDS, PRA, UPS, PS : Personne n’a pu altérer sa foi dans le "Socialisme à visage humain" de son idole-Prophète paysan.

Le PS ce grand parti que SENGHOR kor SIGA a créé sur la base de ruptures profondes et objectives. Ce parti qui a bâti le Sénégal, père géniteur des institutions qui sont le socle de ce pays de démocratie, sans coup d’état. Sauver ce parti des traitres et autres oiseaux de mauvais augure est un combat citoyen. Pourquoi claironner comme un mouton qui bêle que "le PS aura par A ou B son candidat ? Il l’a toujours eu.

Pour voir le parti socialiste avec les yeux de la vérité force est de le regarder souvent. Pour survivre à un présent chaotique et donner forme à un futur que les socialistes ont choisi (plutôt que de s’en remettre au hasard : Khalifa), ils ont besoin de comprendre les forces qui modèlent la vie du parti : le parti socialiste est entrain de passer du cartilage à l’os.

Il y a le sentiment d’une certaine urgence. Qui veut manger le PS à la sauce populiste ? Oncle Mignane dans son monologue conclut brutalement que Khalifa Ababacar SALL est mal barré pour diriger le PS ! Il accompagne le geste de sa pensée d’un crachat de cola mal mâché !

Qui est ce Khalifa dont on lui aurait dit que Tanor voudrait imposer sa candidature ?

L’heure est bien sûr à la mobilisation derrière Tanor. Mais vers quoi ? Pour se consoler, oncle Mignane fait une brève incursion dans l’histoire de la splendeur du parti.

Oncle Mignane a connu Khalifa quand il fut étudiant en deuxième année d’Histoire et de géographie chargé d’enseignement équivalent de ce que l’on appelle aujourd’hui contractuels. Il était très futé, rusé à souhait. Il ne s’agitait que devant les « vieux » et les femmes du parti, au moment où les Diégane SENE et autres Diamane DIAKHAM se crêpaient dignement et courageusement le chignon avec les Youssou Diallo et feu Abdoulaye DIOUF qui dirigeaient le mouvement contestataire des étudiants de l’Université de Dakar. Khalifa un agitateur et un populiste coché par son beau-père Diop le Maire à souhait a pu créer le mouvement pionnier qu’il confia à feu Babacar Mbaye l’intrépide, la fierté du PS. Avec ce mouvement, il est parvenu à créer un cercle de feu autour des organes du parti.

Il parvient à devenir incontournable. Avec l’arrivée d’Ousmane Tanor DIENG le « pauvre », il est parvenu en habile politicien à être au sommet du parti.

Cette rapide promotion de socialistes de fraîche date n’est que l’œuvre d’Ousmane Tanor DIENG. En effet il a toujours « plaidé par procureur ». Il s’est départi des intellectuels au profit de ces gens activistes, allant même jusqu’à éliminer l’école du parti.

Vous savez que le Mouvement des Jeunesses Socialistes jouait de la terreur dans ce pays. Abdoulaye WADE en sait quelque chose de même que le CEJECAS de Abdoulaye WILLANE. Ce bras armé du parti socialiste naguère est devenu aujourd’hui  avec son groupe ressuscité et ragaillardi la terreur du PS et de son Secrétaire Général. Je ne serai pas surpris demain d’entendre ou de voir que Ousmane Tanor DIENG est interdit d’accès à la maison du parti par des sbires.

Le discours foisonne les idées régressent, le PS est devenu le parti de la parole bavarde en lieu et place d’un véritable creuset de réflexion et d’idées.

Pourquoi Khalifa ne saurait diriger le PS ?

Abstraction faite de son niveau intellectuel pour diriger un parti pilier historique de l’Internationale Socialiste ; Khalifa aurait bien du mal pour trôner pour être à la tête des 250 et 400 cadres et d’intellectuels du Réseau universitaire et de vision socialiste. Vous ne voyez qu’il est distant des intellectuels ? Il a leur phobie. Aussi le PS ne mérite pas un populiste de la trempe de Khalifa à sa tête. Vous croyez qu’un homme responsable saurait donner des consignes "sous la jupe" de huer son camarade de parti à plus forte raison son Secrétaire Général ? Et si chaque responsable organisait des bureaux politiques  et qu’il demandait aux militants de huer Khalifa, que  deviendrait le PS ?

TANOR est notre mentor, je lui serais loyal mais ce que je veux faire, je le ferais n’en déplaise à Ousmane Tanor DIENG et aux structures du PS ; le PS aura un candidat en 2017 et ce sera moi !!! … Extraordinaire ! Où sont les organes et les instances du PS ? Qui voulait brûler Rome ?

Aujourd’hui Tanor se rend compte d’avoir médiocrement réussi à diriger le PS de l’intérieur, car au moment où il traite avec supériorité avec le Président de la République Macky SALL, il est en même temps la dupe éternelle de ses courtisans qu’il a placés à la tête des structures du PS et fait d’eux des maires et autres députés. Il avait plus d’avantages à faire sa cour qu’à faire son devoir de Secrétaire Général du PS : aller à la base et rassurer le peuple du Ps pour le préparer à la conquête du pouvoir.

Macky est le candidat naturel du PS. Aucun parti ou coalition de partis ne saurait venir à bout à lui seul de Macky le candidat de la révolution républicaine de 2012. Nous sommes dans une dynamique révolutionnaire depuis l’avènement de Macky SALL en 2012. Dès lors comment sortir de cette mouvance qui pose les prémices de notre retour au pouvoir ? La politique de nos jours n’est pas que de la confrontation c’est un ensemble de calculs, de méthodes et de stratégie d’alliance pour parvenir à sa fin or le PS est sur la bonne voie : donnez le temps de construire une véritable gauche plurielle moderne, solidaire et socialiste en face des libéraux de tous genres qui ne sont que défaits et pas morts.

Oncle Mignane se redressa. Ses os craquèrent : le temps a fait son œuvre, mais son esprit a pris une seconde jeunesse ! Son rêve se précisait et il se dit :

« Tout le monde connaît l’utilité de l’utile, mais personne ne connaît l’utilité de l’inutile » !!! Et oncle Mignane alors que le disque rouge s’engouffrait dans la mangrove de mbind laga ndong tabor, d’un regard à l’horizon qui dit long sur son amertume monologua khalifa votre agitation est inutile.                   

Oncle Mignane

Lundi 15 Février 2016 - 22:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter