Kader Keita mis à la porte par Al Saad !

Après avoir fait la Une des quotidiens ivoiriens à la suite de coups assénés au rédacteur en chef d’un magazine people local, Kader Keita revient une nouvelle fois sur le devant de la scène. Sauf que cette fois-ci, l’ancien joueur de Lille ou encore Lyon est passé du côté de la victime, puisqu’il vient de se faire indiquer la porte de sortie par son club d’Al Saad, lassé de ses nombreuses frasques et sorties nocturnes. A 31 ans, la fin de carrière s’annonce délicate pour l’Eléphant.



Kader Keita mis à la porte par Al Saad !
Décidément, Kader Keita traverse une sérieuse zone de turbulences dans sa carrière. Alors qu’il commençait tout juste à retrouver un semblant de calme après avoir fait parler de lui dans la rubrique faits divers des quotidiens d’Abidjan pour son molestage du rédacteur en chef du magazine people Prestige, qui lui prêtait une relation extra-conjugale avec une miss, l’international ivoirien refait parler de lui puisqu’il vient de se faire débarquer de l’effectif d’Al Saad.

L’attaquant excentré, révélé à Lille et passé par Lyon, s’est vu indiquer la porte de sortie par la direction du club, lassée par son comportement et ses excès en tout genre. La mauvaise publicité faite par l’affaire des coups portés au journaliste dans cette boîte de nuit d’Abidjan étant la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Mais si l’international ivoirien était connu depuis des années pour son tempérament sanguin et sa capacité à donner coups, comme lors de ce match en Coupe d’Asie où il avait déclenché une bagarre générale en compagnie de son coéquipier Mamadou Niang, l’Ivoirien serait aussi amateurs de "petits plaisirs" pas vraiment bien vus dans les pays du Golfe.

Une addiction à la boisson et aux excitants

Ainsi, d’après la presse ivoirienne, la Dépêche d’Abidjan et Sport-ivoire en tête, l’Eléphant serait un peu trop porté sur la fête et les excès engendrées par les sorties nocturnes. "L’image de Kader Keita ici est écornée", a même déclaré un interlocuteur au Qatar dont le nom n’a pas été révélé. Et cette source de poursuivre : "S’il ne fait plus partie de l’effectif, c’est pour son addiction aux excitants et à la boisson. Pour les Qataris, c’est intolérable."

Après s’être fait connaître du grand public en Ligue 1, ce qui lui avait ouvert les portes de la sélection nationale, avant qu’il n’aille en Turquie du côté de Galatasaray pour ensuite finir au Qatar, Kader Keita aura connu une carrière tumultueuse, marquée par des coups d’éclats et des coups bas. A 31 ans, à lui de très vite rebondir de ce nouvel épisode pour ne pas terminer sa carrière sur une sortie de route peu reluisante.

Afrik Foot


Mercredi 26 Septembre 2012 - 21:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter