Kader Mangane : "nous voulons aller en finale, mais… "



Kader Mangane : "nous voulons aller en finale, mais… "
L’équipe nationale du Sénégal est consciente de son potentiel. Elle caresse le rêve d’aller loin dans les compétitions de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2012). Les joueurs, les fédéraux, le staff et une bonne frange de la population pensent que les Lions ont la capacité d’aller en finale d’autres de remporter le trophée continental. Le vice-capitaine et défenseur des Lions, Kader Magane abonde dans le même sens mais relative surtout. «Nous voulons aller en finale. Mais nous savons que pour y aller, il faut d’abord passer les phases de poules, les quarts de finale», a-t-il déclaré.

Interpellé lors de la séance Open press des Lions de la Téranga de ce vendredi 13 janvier, Kader Mangane est revenu largement sur le match ayant opposé l’équipe nationale du Sénégal et celle des Crocodiles du Soudan. «Nous aurions dû réaliser un bon match. Mais l’état de la pelouse ne le permettait pas. Même si, le Soudan a bien joué. Nous avons gagné, mais nous savons qu’il reste beaucoup à faire », a commenté le capitaine du Stade Rennais (Ligue 1 française). Parce que, a ajouté Kader Mangane, «nous allons avoir ce genre de match malheureusement pendant la Can. Toutes les équipes savent désormais que le Sénégal dispose d’un potentiel offensif. Ils restent tous derrière en essayant de nous contrer. C’est à nous de trouver des solutions. Mais encore une fois, il y avait une bonne volonté de bien jouer. Ce n’est pas une excuse parce que c’est possible de jouer dans ces conditions à la Can. Il nous appartient de trouver des solutions, d’être beaucoup plus déterminés».

Anticipant sur le match qui doit opposer l’équipe nationale du Sénégal à celle du Kenya, le défenseur des Lions a souligné que «ce sera certainement le même match que celui que nous avons livré contre le Soudan. Ils vont essayer de se regrouper derrière et essayer de contrer. Il faut trouver des solutions et ne surtout pas prendre de but». Il a souligné que «quand tu mènes au score, dans ce genre de rencontre, il faut mettre un deuxième pour te mettre à l’abri. Il ne faut jamais donner à ce genre d’adversaire, la chance de revenir dans le match»


Jean Louis DJIBA

Samedi 14 Janvier 2012 - 00:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter