Kagamé vers un nouveau mandat

Le Parlement rwandais s’est réuni mardi pour discuter d'une modification de la Constitution permettant au président Paul Kagame de briguer un troisième mandat en 2017.



Une initiative populaire propose de modifier la constitution à cet effet.

En quelques semaines, plus de 3,7 millions de Rwandais, sur un corps électoral de quelque 6 millions d'habitants, ont signé des pétitions demandant au Parlement de modifier l'article 101 de la Constitution limitant à deux le nombre de mandats présidentiels successifs.

Kagamé et ses hommes ont mis fin au génocide déclenché en avril 1994 à la suite de l’assassinat de Juvénal Habyarimana et qui a fait environ 800.000 morts essentiellement au sein de la minorité tutsi.

D'abord vice-président et ministre de la Défense entre 1994 et 2003 sous la présidence de Pasteur Bizimungu, il a été élu chef de l'État cette année-là avec 95% des voix et réélu tout aussi triomphalement (93%) en 2010.

Sous son règne, le Rwanda a fait beaucoup de progrès économiques.


BBC Afrique

Mardi 14 Juillet 2015 - 11:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter