Kaolack: Baye Mamoune Niass dénonce la libération des présumés homosexuels



La libération par la justice des onze (11) présumés homosexuels est une offense aux valeurs de l’islam, selon le guide religieux, Serigne Ibrahima Niass dit Baye Mamoune. «En tant que musulmans, en tant que Kaolackois, nous dénonçons la libération de ces personnes arrêtées suite à des pratiques interdites par l’Islam, à des pratiques contraires aux valeurs de l’Islam et de nos croyances’’, a-t-il déclaré dans un entretien téléphonique avec l’APS. «Le Sénégal est un pays de religions avec une forte composante de musulmans. Notre religion ne cautionne pas de telles pratiques. Donc, nous allons nous battre contre de telles pratiques qui offensent la moralité et l’intégrité de notre communauté», a-t-il ajouté.
 
 
Onze homosexuels présumés, arrêtés la semaine dernière à Kaolack (centre) par la Police, ont été libérés mardi, le Procureur ayant estimé qu’il n’y a pas suffisamment d’éléments de preuves contre eux. Ces individus déférés lundi au parquet, pour être présentés mardi au procureur de la République, le groupe est constitué de quatre (4) tailleurs, d’un enseignant, d’un délégué médical, d’un boucher et de quatre (4) étudiants. Les présumés homosexuels ont été arrêtés dans la soirée de jeudi dernier.  Fils de feu Serigne Mamoune Niass, Serigne Ibrahima Niass dit Baye Mamoune Niass a succédé à son père à la tête du parti Rassemblement populaire (RP) au titre de premier serviteur, il est égalemen du Comité d’organisation des activités de la Fayda (COMAF) maitre-d’ œuvre dans l’organisation du Gamou annuel de Médina Baye. 


Mercredi 30 Décembre 2015 - 10:14




1.Posté par tolérance le 30/12/2015 14:16
Espèce de marabout de ficelle tu ne peux pas laisser les gens vivre leur vie. Ils ne t'ont rien fait que je sache alors occupe toi de tes femmes et veille à ce qu'elle ne trompe pas au lieu de t'occuper des autres.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter