Karim Wade : « Je n’ai jamais mandaté qui que ce soit pour négocier directement ou indirectement avec Macky Sall »

Se confiant à ses proches, l’ancien ministre de l’Energie et de la Coopération internationale sous le régime de son père, le président Abdoulaye wade, Karim aurait démenti tout supposé accord avec le régime en place pour négocier une quelconque libération.



Karim Wade : « Je n’ai jamais mandaté qui que ce soit pour négocier directement ou indirectement avec Macky Sall »
Alors que les  allégations qui lui ont été  prêtées disant qu’il ne serait pas en odeur de sainteté avec certains ténors du Parti Démocratique Sénégalais dont Me Madické Niang et qu’il aurait dit à son père de se « méfier » de ces barrons du parti libéral n’ont pas fini de s’évaporer, Karim Wade est encore sorti de son mutisme. Cette fois-ci pour arrondir les angles autour d’un supposé accord politique entre son pater Me Abdoulaye Wade et le président Macky Sall dans le but de l’élargir de prison. 

En effet, s’étant confié à des proches depuis la Maison d’arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss où il croupit depuis plus d’un an, Karim Wade dit n’avoir « jamais mandaté qui que ce soit pour négocier directement ou indirectement quoi que ce soit  avec Macky Sall directement ou indirectement avec ses mandataires ».


L’ancien ministre des Infrastructures et des Transports aériens serait même catégoriquement opposé  à   une telle démarche. Wade-fils aurait aussi tenu à éclairer la lanterne de l’opinion sur les agissements de certains « bons samaritins », « bonnes volontés »  ou « facilitateurs »  qui  n’ont d’ailleurs « jamais pris langue avec lui ni avec ses avocats, seuls habilités à parler en son nom » et qui une fois en aparté avec les responsables de l’Exécutif national, seraient « capables de colporter  de fausses déclarations pour les lui imputer ou affirmer que c’est une proposition ou un souhait d’Abdoulaye Wade ».


Mais connaissant bien son père,  qui lui même  « connait bien les sénégalais », Karim aurait dit n’avoir pas de soucis à se faire dans ce sens selon le journal l’«Observateur ».
 


Jeudi 8 Mai 2014 - 14:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter