Karim Wade internationalise son dossier: après la CEDEAO, il saisit le Haut commissariat des Nations-Unies



Karim Wade internationalise son dossier: après la CEDEAO, il saisit le Haut commissariat des Nations-Unies
C’est « Jeune Afrique » qui donne l’information. Tout comme la Commission d’Instruction (CI) de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) qui multiplie les auditions pour clore le dossier, le plan de sauvetage du fils du président sortant Wade dans les liens de la détention depuis le 17 avril dernier dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis  se précise également.


En effet, Karim Wade a saisi le Haut commissariat des Nations-Unis à travers un groupe de travail sur la détention arbitraire. Il s’agit pour les avocats de Wade-fils de mettre en action leur menace d’internationalisation de la bataille. Ce, à l’approche de l’An I de Karim à la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss. La plainte a été déposée depuis le 1er avril dernier. Mes Demba Ciré Bathily, Ciré Clédor LY, Seydou Diagne et El Hadji Amadou Sall devant les Nation-Unis placent leur client comme « un otage politique » du régime Sall. 

Une procédure qui intervient au moment où Karim retourne à la CREI pas plus tard que ce mercredi pour une autre audition à la CI de la CREI moins d'une semaine après sa dernier face-à-face avec les juges intervenu jeudi dernier. Une audition lors de laquelle, le célèbre détenu a opposé le silence aux questions du parquet spécial. 


Lundi 7 Avril 2014 - 13:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter