Karim Wade menace les fraudeurs d’électricité



Karim Wade menace les fraudeurs d’électricité
Le ministre d'Etat, ministre de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie n’entend pas laisser certaines populations continuer de s’alimenter frauduleusement avec l’électricité. Il a menacé hier au cours de son passage devant les Sénateurs pour l’examen du projet de budget de son département pour l’exercice 2011, de traduire en justice toutes les personnes reconnues coupables de fraude sur l’électricité.

«Des mesures vigoureuses seront prises pour priver les mauvais payeurs d’électricité, quel que soit leur rang, tandis que les fraudeurs seront traduits en justice», a menacé le ministre d’Etat, ministre en charge de l’Energie.

Il estime «qu’à côté de citoyens honnêtes qui se démènent pour éviter l’humiliation de la coupure, d’autres s’adonnent à la fraude, consommant ainsi l’électricité sans payer, souvent avec l’aide de complices insoupçonnés».

Le ministre est revenu sur les maux dont souffre la Société nationale d’électricité. Il s’agit d’une insuffisance de sa capacité de production, des difficultés d’approvisionnement en fioul et le fait que son parc de production soit extrêmement ancien. Pour lui, cette situation nécessite d’énormes efforts. «La SENELEC devra faire de sérieux efforts pour mettre en place un programme de réduction de ses coûts d’exploitation et de maîtrise de ses dépenses. Aussi, un état des lieux, via des audits comptables, financiers et techniques de la SAR, de la SENELEC et des autres structures sera fait pour revisiter tout le secteur de l’énergie», a fait savoir le ministre d’Etat.

Charles Thialice SENGHOR

Vendredi 3 Décembre 2010 - 09:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter