PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Karim Wade recherche 1600 milliards pour des infrastructures routières

Une table ronde a été organisée ce matin à Dakar par le ministère des infrastructures routières et celui de l’économie pour présenter le portefeuille de projets d’infrastructures routières du pays conformément à la stratégie de développement économique et social du Sénégal. Une occasion pour le ministre de l’économie d’annoncer qu’ils sont à la recherche de 1600 milliards pour les infrastructures routières.



Karim Wade recherche 1600 milliards pour des infrastructures routières
Pour atteindre les rampes de l’émergence, il convient de lever notamment les contraintes liées à la faiblesse de la base productive du pays mais également et surtout à l’insuffisance des infrastructures de transports aussi bien routiers, ferroviaires, portuaires qu’aéroportuaires. Ainsi selon le ministre de l’économie et des finances, Abdoulaye Diop le Sénégal envisage pour les 5 prochaines années de poursuivre les programmes en cours, d’en lancer de nouveaux et d’en assurer l’entretien adéquat et la durabilité et d’ajouter que ce programme nécessite des ressources financières importantes pour un montant d’environ 1600 milliards. Et de l’avis du ministre des infrastructures, les bailleurs ont répondu au delà de leur attente.

Cependant, a fait savoir le ministre de l’économie, sur la période 2000-2008, près de 1138 milliards de FCFA ont été investis par l’Etat dans les transports routiers contre 136 milliards de FCFA sur la période 1993-2000. Néanmoins, en dépit des résultats appréciables obtenus, s’est désolé Abdoulaye Diop force est de constater que des besoins importants restent à couvrir et la densité du réseau routier reste en deçà des normes et des localités demeurent encore enclavées.

Les objectifs de la table ronde seraient de présenter aux bailleurs de fonds du secteur, la nouvelle stratégie sectorielle des transports, en mettant l’accent sur le sous-secteur routier et le portefeuille de projets prévus entre autres.

Marième FAYE

Mardi 22 Mars 2011 - 12:58




1.Posté par Moustapha Diao le 22/03/2011 22:28
Bravo Mr Karim de votre esprit d'initiative, de l'attitude de visionnaire certainement héritée du président de la République. C'est vrai que les infrastructures routières doivent etre une priorité au sénégal surtout concernant les troçons de l'intérieur du pays. Par exemple si on considère le secteur de l'elevage dans la zone sylvopastorale, l'arrondissement de Yang-yang regorge de potentiels indéniables qui se traduisent par la quantité et la qualité en betail des transactions effectuées à l'occasion des marchés hebdomadaires de widou téssékré mbaye awa , mbeuleukhé , amali etc...mais cette localité souffre d'infrastures routières adéquates pour déservir efficacement la région du capvert et les marchés du Baol et du Ndiambour. Donc nous populations du dioloff nous attendons la réalisation du butimage du troçon Mbeuleukhé _Dahra , la réhabilitation des troçons Linguère _ Louga , Dahra _ Touba.

2.Posté par Abou le 24/03/2011 01:13
Mes félicitations Mr Le Ministre.Vous travaillez nuit et jour pour le developpement du Sénégal a.Le pays a besoin des personnes comme vous.Les jaloux vont maigrir.Trés bonne continuation

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter