Karim Wade rejette la grâce de Macky Sall.



Karim Wade rejette la grâce de Macky Sall.
Le rapprochement entre l’Alliance pour la république (Apr) et le Parti démocratique sénégalais (Pds) suit son cours. Mais la libération de Karim Wade que le chef de l’Etat, Macky Sall avait agité risque de ralentir le processus.

En effet, recevant ses partisans qui lui ont rendu visite hier, le fils de Me Wade leur a déclaré : «Il faut rester sur les valeurs et les principes». Car, pour l’ancien «ministre du ciel et de la terre », il n’est pas question de recourir à une grâce présidentielle, encore moins à la liberté conditionnelle.

Le candidat du Pds à la prochaine élection présidentielle fait savoir ainsi, qu’il attendait des autorités le respect des prescriptions soulevées par Groupe de travail des Nations Unies. Selon lui, la Cour de répression de l’enrichissement illicite étant une juridiction spéciale, toutes les décisions issues de cette juridiction sont nulles et non-avenues.

Par conséquent, Karim Wade n’attend ni plus ni moins qu’un acquittement. 

Ousmane Demba Kane

Mardi 7 Juin 2016 - 08:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter