Karim Wade se met sous le régime de Reubeuss en attendant son mandat de dépôt

Karim Wade se prépare à la prison. Il n’y a nul doute, il se dit qu’il est condamné d’avance et qu’il ira en prison quoiqu’il en soit. “Se disant qu’il n’a plus rien à perdre”, il a été très corrosif lors de son face à face “très tendu“ aussi avec le procureur spécial près de la Cour de répression de l’Enrichissement illicite (CREI), Alioune Ndao. “De toute façon, j’ai déjà préparé mes valises car je sais que j’irai en prison, vous allez me placer sous mandat de dépôt“, a lancé le fils de l’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade à Alioune Ndao.
 



Karim Wade se met sous le régime de Reubeuss en attendant son mandat de dépôt
Selon nos confrères de Libération qui reviennent une semaine après sur ce “face to face“ peu ordinaire, le procureur spécial a préféré rester zen. C’est son substitut, Antoine Dione qui est monté au créneau pour “descendre“ Karim Wade. “Vos propos sont déplacés“ lui a-t-il rétorqué.
 
La rencontre de vendredi dernier entre l’ancien président du conseil de surveillance de l’ANOCI et les magistrats de la CREI a été très électrique. Le ministre des Infrastructures, de la Coopération internationale, des Transports aériens et de l’Energie a troqué sa déférence devant le gendarme à la “discourtoisie“. Karim Wade se prépare à la prison. Il n’y a nul doute, il se dit qu’il est condamné d’avance et qu’il ira en prison quoiqu’il en soit. “Se disant qu’il n’a plus rien à perdre”, il a été très corrosif lors de son face à face “très tendu“ aussi avec le procureur spécial près de la Cour de répression de l’Enrichissement illicite (CREI), Alioune Ndao. “De toute façon, j’ai déjà préparé mes valises car je sais que j’irai en prison, vous allez me placer sous mandat de dépôt“, a lancé le fils de l’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade à Alioune Ndao.
 

Jean Louis DJIBA

Jeudi 21 Mars 2013 - 12:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter