Karim Wade sur la pénurie d’eau : « Les Sénégalais ont compris que ce sont des marchands d’illusions… »



Karim Wade sur la pénurie d’eau : « Les Sénégalais ont compris que ce sont des marchands d’illusions… »

Dans les liens de la détention depuis le 17 avril dernier à la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss, Karim Wade ne rate aucune occasion pour titiller le régime Sall en place. Après sa sortie pour narguer Aminata Touré alors ministre de la justice et le procureur spécial près de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI), Alioune Ndao en ses termes « je ne me fais pas de soucis…je serai blanchi…toutes leurs accusations sont grotesques », le 17 août dernier alors qu’il venait de purger son 4ème mois de prison, le fils du président sortant Wade se prononce sur la pénurie d’eau.

« L’Etat doit prendre des mesures pour régler le problème de l’eau et non pour défendre des intérêts. Le pouvoir doit être aux côtés des populations. C’est inadmissible que le Sénégal soit dans cette situation. Aucun intérêt ne vaut qu’on assoiffe son peuple. Quand nous étions au pouvoir, à la première inondation, beaucoup de leaders de partis politiques faisaient des visites successives dans la banlieue pour exprimer leur solidarité aux sinistrés. Aujourd’hui qu’ils sont au pouvoir, ils brillent par leur absence. Mais les Sénégalais comprennent que ce sont des marchands d’illusions qui ne sont nullement préoccupés par leurs souffrances. C’est dommage aussi que ce qui montaient au créneau pour condamner les délestages soient devenus aujourd’hui aphones », martèle le célèbre prisonnier  qui ne manque pas de lâcher à l’endroit de ses visiteurs.

« Je suis mieux loti que vous. A Rebeuss, certes, il fait chaud mais il n’y a pas de coupure d’eau ».


Mardi 24 Septembre 2013 - 12:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter