Karim au Tribunal: les enjeux d'un dangereux procès



Karim au Tribunal: les enjeux d'un dangereux procès
L'Assemblée Nationale a convoqué ce jeudi, une réunion de bureau pour statuer sur la mise en place prochaine d'une Haute Cour de justice. Ainsi, semblerait-il que cette juridiction va statuer définitivement sur le sort des dignitaires de l'ancien régime cités dans la traque des biens mal acquis.

Alors, il faut s'attendre à ce que l'ancien ministre d'Etat Karim Wade dont la seconde inculpation pour enrichissement illicite en fasse partie. D'ailleurs, le célèbre détenu de la Maison d'Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss y est bien préparé. Le fils de l'ancien président de la République Abdoulaye Wade envisage même de faire des déballages. Pis, selon un responsable du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) qui a rendu visite à Karim dans sa cellule en prison,  « Macky Sall n'a pas intérêt à l'amener en procès puise que Karim entend le citer comme témoin ainsi que d'autres personnalités insoupçonnées », annonce ce dernier qui convaincu de la « politisation du dossier », demande simplement la libération de Karim Wade.

Selon ce responsable, Karim Wade aurait donné des gages politiques à Macky Sall, si jamais il est libéré. « Il m'a certifié qu'il est prêt à renoncer à toute ambition politique si jamais il est élargi de prison. Il compte d'ailleurs retourner à Londres pour reprendre ses activités professionnelles ».  Ce que Bachir Diawara, ancien chef de cabinet de l'ancien ministre d'Etat nie et évoque une manipulation. « Il n'a jamais demandé à négocier. Tout ce qu'il demande, c'est d'être blanchi » par la justice, soutient-il dans les colonnes du journal "enquête". 




Mardi 18 Mars 2014 - 14:02




1.Posté par Leuk le 19/03/2014 13:11

Né politicien, on moura politicien

Rien n'y fait

Allez ! Circulez !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter