Karim est libre (REVUE DE PRESSE DU VENDREDI 24 JUIN 2016)



Karim est libre (REVUE DE PRESSE DU VENDREDI 24 JUIN 2016)
« Karim sort de prison » (TRIBUNE), « Karim libre ! » (ENQUETE) ou encore « Karim Wade libéré » (TEMOIN)…, des titres de la presse du jour qui résume une grande partie de l’actualité. Et c’était tard dans la nuit comme l’écrit le TEMOIN, « l’ancien ministre d’Etat Karim Wade a été finalement libéré. Il est sorti libre de la prison de Rebeuss où il était détenu depuis plus de trois ans vers 1h30 du matin ». Le POP et LIBERATION ajoutent que Karim est libre et il a quitté la capitale sénégalaise pour le Qatar en compagnie de Me Madické Niang à bord d’un jet privé mis à sa disposition par l’émir du Qatar. D’où le titre du POP, « Karim sort de prison et du Sénégal ». La présidence de la République à travers un communiqué repris par tous ces journaux explique que « cette mesure de grâce qui concerne aussi Bibo Bourgi et Alioune Samba Diassé dispense seulement les condamnés de subir la peine d’emprisonnement restant à courir. Ainsi, les sanctions financières contenues dans la décision de justice du 23 mars 2015 et la procédure de recouvrement déjà engagée demeurent ».

Un peu en retard sur cette libération, l’OBS revient sur cette déclaration  du chef de l’Etat, « si je gracie Karim, c’est pour des raisons humanitaires ». Propos tenus mardi dernier lors de la réunion du Secrétariat exécutif national de son parti.

Y en a marre qui célébrait hier l’an cinq du Mouvement du 23 juin à travers le thème, « le Sénégal sous Macky Sall : Justice inéquitable », dénonce dans les colonnes de SUDQUOTIDIEN, « l’absence de rupture dans la gouvernance politique au Sénégal et une justice à double vitesse avant d’exiger la réouverture du procès des jeunes de Colobane ».

Sur un autre aspect de l’actualité politique, WALFQUOTIDIEN soutient que « Tanor et Khalifa ont atteint le point de non-retour dans la guerre fratricide au Ps ». Selon le journal, « cette formation politique, l’une des plus anciennes sur le champ politique sénégalais, jadis reconnue comme un parti aussi bien structuré qu’organisé, n’est plus que l’ombre d’elle-même ».

Dans le domaine de la téléphonie, l’OBS renseigne que le groupe composé du premier opérateur coréen Sk Telecom et la société CKG propose 100 milliards pour la quatrième licence au Sénégal. Selon le journal, c’est une offre spontanée par entente directe pour l’acquisition d’une licence universelle Gsm 4G, déposée sur la table du président Macky Sall.

En tout cas le chef de l’Etat veut faire de Dakar, un hub numérique, informe le SOLEIL. Il l’a dit hier en inaugurant le centre de services numériques d’Atos Afrique de l’Ouest. Atos qui pèse au niveau mondial, 12 milliards de dollars de chiffre d’affaires  et 100 000 collaborateurs dans 72 pays à travers le monde.

Retenez avec le QUOTIDIEN que pour le business de la drogue, « l’Afrique de l’ouest sera le point d’attraction des groupes criminels ». L’Office des Nations-Unies contre la drogue et le crime qui présentait hier un rapport dans ce sens à Dakar, explique cette situation par le fait que « les marchés européens et nord-américains sont sursaturés, donc les groupes criminels cherchent les pays émergents ».

On termine avec DIRECT INFO qui consacre toute sa UNE à un marabout du nom de Cheikh Mohamed Ndiaye. Et c’est pour expliquer que « ce jeune marabout a un différend financier avec l’équipe de football du Jaraaf à qui il prédit un avenir sombre ». Le journal rappelle que c’est ce monsieur qui avait dit en 2002 que les lions du foot ne remporteront aucun trophée continental ».
 


Vendredi 24 Juin 2016 - 09:47




1.Posté par talla le 24/06/2016 10:22 (depuis mobile)
c'est normal que karim sort en prison parcequ'il na rie' fait

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter