Kédougou : Le DAC d’Itato étend ses tentacules

Le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne a visité, le vendredi 19 août 2016, le Domaine agricole communautaire (DAC) d’Itato situé à une quinzaine de km de la ville de Kédougou. Sur place il a pu assister à une récolte de poissons (espèce tilapia) arrivés à maturité et dégusté une grillade de cette production. Un exemple à reproduire.



Le Domaine agricole de Itato s’agrandit et fait tache d’huile  auprès des autres localités de la localité de Kédougou. Mame Mbaye Niang a pu constater sur place la montée en puissance du DAC à l’envergure de 1000 hectares dans lequel sont menées de la production céréalière (maïs et riz), maraichère (piments, gombo, aubergine) et piscicole.  Pour rappel, l’écloserie et les unités de grossissement de poissons ont été inaugurées en avril 2015 par le Premier ministre Mouhammad Boun Abdallah Dionne.

Démarré sur le site même du village d’Itato, dans la commune de Bandafassi, le DAC a étendu ses tentacules aux autres départements de la région où s’activent près de 70 Groupements d’entrepreneurs agricoles (GEA) mobilisant 1560 jeunes (hommes et femmes) aussi bien en hivernage qu’en contresaison. 

Par exemple, en aquaculture, un GEA dénommé Fédé Bamtaré d’Itato a, après une phase d’essai de 6 mois, produit 2,5 tonnes de poissons générant un revenu de près de 3,8 millions FCFA aux bénéfices de ses sociétaires. Dans le maraichage démarré par trois GEA, des productions encourageantes ont été enregistrées pour notamment le piment avec des rendements de 5 tonnes estimés à environ 5 millions FCFA de recettes.
 
Mame Mbaye Niang a d’ailleurs a assisté à une récolte de poissons (espèce tilapia) arrivés à maturité et dégusté une grillade de cette production continue qui fait depuis quelques mois le bonheur des familles kédovines qui en sont friandes.

L’occasion a été saisie par M. Niang pour discuter avec les jeunes notamment leur représentant  au niveau communal. Le ministre a en outre annoncé l’élargissement des opportunités d’insertion. Il a indiqué la disponibilité d’un fonds de financement de projets de 100 millions FCFA sur le compte de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (ANPEJ). Ajoutant que les sociétés minières ayant pignon sur rue mettront en place un autre fonds de garantie de 50 millions devant permettre de lever 200 autres millions. Cela fera au total 300 millions FCFA destinés au financement des projets des jeunes.

Enfin, Mame Mbaye Niang a inauguré un « espace numérique communautaire » aménagé ans l’enceinte du CDEPS de Kédougou.
 
 

Khadim FALL

Samedi 20 Août 2016 - 13:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter