Kenya : James Ng'ang'a accusé d’homicide

Le télévangéliste kenyan controversé James Ng'ang'a a été accusé d'homicide pour cause de conduite dangereuse.



Il a nié les accusations, ainsi que celles selon lesquelles il aurait donné de fausses informations à la police, organisé un complot en vue d’échapper à la justice et oublié de déclarer l’accident.
Les procureurs le soupçonnent d’avoir essayé de cacher le fait qu’il était derrière le volant lorsqu’il est rentré dans une autre voiture, tuant une femme en juillet.
Une campagne sur Twitter avait conduit la police à enquêter sur les accusations.
Accusations niés
Deux policiers ont été inculpés pour l’avoir aidé à dissimuler sa culpabilité. Une quatrième personne, qui se présentait comme étant le conducteur du Range Rover rouge accidenté, a également été inculpé.
Tous les accusés ont nié les accusations lors de leur comparution sous haute sécurité dans un tribunal de la ville de Limuru, à environ 200 km à l'ouest de la capitale, Nairobi.
Le pasteur Ng'ang'a, fondateur du centre évangéliste Neno, prêche pour d’énormes congrégations, et prétend être capable de guérir les gens et de chasser les démons.
Il joue de la guitare électrique pendant les services et raconte son histoire - un enfant de la rue qui passait son temps en prison et qui a fini par trouver la foi et lancer son ministère. Il est désormais un riche homme d'affaires, très connu pour ses sermons à la télévision.

Source: BBC Afrique


DIOR NIANG

Vendredi 21 Août 2015 - 08:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter