Kenya: la colère des femmes après le vote sur la polygamie

Au Kenya, ce samedi 22 mars, les réactions se multiplient après un vote des députés donnant aux hommes le droit d'épouser autant de femmes qu'ils le souhaitent sans obtenir le consentement de leur première épouse. Jusque-là, la loi sur le mariage permettait à l'origine à la femme de s'opposer à la décision du mari. L'amendement voté leur interdit désormais tout simplement de s'exprimer sur le sujet.



Vue générale du Parlement kenyan. Photo: Rotsee2, source: Wikipédia
Vue générale du Parlement kenyan. Photo: Rotsee2, source: Wikipédia

« Un vote honteux, une initiative rétrograde, des vues archaïques »... L'éditorial du Daily Nationest entièrement consacré au droit unilatéral à la polygamie pour les hommes, voté par les députés en fin de semaine. Maintenant, si le président Uhuru Kenyatta ratifie la loi, la première épouse ne devrait plus être obligatoirement consultée si son mari veut se marier avec d'autres femmes.

« Deuxième, troisième épouse... »

Les commentaires de certains députés affirmant notamment « qu'une femme africaine doit savoir qu'une deuxième, troisième épouse va suivre, c'est l'Afrique », n'ont pas contribué à apaiser les esprits. La Constitution, adoptée en 2010, prévoyait une représentation d'au moins un tiers de femmes dans les différentes instances, or moins de 20% des sièges à l'Assemblée nationale sont occupés par des femmes.

Manque de stratégie des femmes

Et ceci, alors que 47 sièges leur étaient réservés. Une analyste kenyane relève que les femmes ont manqué de stratégie, n'anticipant aucun débat public sur la question de la polygamie afin de mobiliser l'opinion publique et ne faisant aucune contre-proposition. Elles se sont contentées de claquer la porte du Parlement à l'issue du vote, remarque-t-elle.

Source : Rfi.fr
 



Dimanche 23 Mars 2014 - 08:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter