Keur Massar : La Cité Sotrac submergée par les eaux de pluies, appelle à l'aide



Les populations de la cité Sotrac de Keur Massar tourmentées par les inondations déplorent les agissements d’un promoteur et de leur maire Moustapha Mbengue. Ce, pour non assistance à ses administrés. Mahou Dieng Ndiaye au micro de Walf parle de situation catastrophique. « La situation est catastrophique. Depuis 6 ans nous vivons  avec les eaux. Ce qui a envenimé cette situation, le système de pompage est défectueux. Si la machine roulait à train plein on n’allait pas avoir de problème. L’année dernière on avait bénéficié d’un système de pompage continu. Mais cette année, il n’y a pas de système de pompage. C’est tout simplement de la poudre aux yeux », dénonce-t-il.
 
Mahou Dieng Ndiaye accuse la mairie de fermer les yeux face à la situation. «Moustapha Mbengue est en train de fuir les eaux comme ont fuit la peste. Et pourtant c’est un Monsieur qui connait bien les inondations. Et aujourd’hui, vraiment il est entrain de nous décevoir. En tant que premier magistrat de la ville, il doit intervenir. S’il ne peut pas apporter de solutions, il doit rendre compte à l’autorité  supérieure administrative ».

Ces populations ont aussi appelé la responsabilité de Diéne Farba Sarr. Selon M. Ndiaye, « le Président Macky Sall doit savoir que ses ministres sont en train de le tromper. L’argent qu’on a investi dans les collectivités territoriale pouvait servir aujourd’hui à régler définitivement le problème des inondations qui sont dans la Banlieue ».

 « Et si l’Etat ne prend pas ses responsabilités, il y a un second Médina Gounas qui est en train de se destiné à la cité Kastor Sotrak Keur Massar. C’est malheureux, un site de 26 hectares aujourd’hui risque de disparaitre. Nous appelons la responsabilité du Président de la République. Si les gens n’interviennent pas dans 48 heures, moi je vais mobiliser les populations et nous allons occuper le Palais présidentiel. Donc le Président il va nous accueillir », fulmine Mahou Dieng Ndiaye. 


Dimanche 18 Septembre 2016 - 12:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter