Khadim Guèye et la bataille entre «libéraux authentiques et Karimistes»

La bataille entre «libéraux authentiques et Karimistes» est à l’origine de la crise qui secoue le Parti démocratique sénégalais (Pds). C’est du moins l’avis de Khadim Guèye, président du Conseil régional de Diourbel, et membre de la formation libérale.



Khadim Guèye et la bataille entre «libéraux authentiques et Karimistes»
 «Le Pds est loin de se fissurer, même si nous sommes en train de vivre des conflits internes», a déclaré Khadim Guèye, ancien ministre de l’Agriculture sous le régime d’Abdoulaye Wade. Et d’expliquer l’origine de ces conflits : ««Il faut éviter les guerres de leadership. Les «Karimistes ne doivent pas s’imaginer être devant. Idem pour les libéraux authentiques. C’est ensemble que nous devons contrôler le parti».

Le président du Conseil départemental de Diourbel fustige la prolifération des mouvements et des tendances au sein de son parti : «On a enregistré des départs mais aussi des mouvements»», a-t-il déclaré. Et de poursuivre : «Ce n’est pas en nous divisant, en créant des mouvements par-ci, par-là, en créant des tendances que nous résoudrons nos problèmes».

Selon lui, «les opinions peuvent diverger mais il est absolument important de s’unir autour de l’essentiel», a-t-il confié à nos confrères de l’As. Et l’essentiel, à son avis, c’est «l’unité, l’entente, mais aussi profiter de l’expérience et la sagesse de Me Abdoulaye Wade»

M. Guèye considère qu’il est prématuré de demander le départ d’Abdoulaye Wade de la tête du Pds. Il est plutôt pour un retrait progressif du Pape du Sopi.

Mais ce que regrette Khadim Guèye, c’est l’impression que donnent ses camarades de parti : «On a comme l’impression qu’une bataille est en train de voir le jour entre les libéraux authentiques que nous sommes et les «Karimistes». Ce qui serait une grosse erreur si nous entrons dans cette logique-là », a-t-il regretté.
 

Ousmane Demba Kane

Vendredi 12 Juin 2015 - 12:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter