Khalifa Sall : «On commence à constater des dérives, des problèmes dans… »

Les administrés de Bamba Fall ont encore organisé ce vendredi une cérémonie de récital de Coran. Cette rencontre qui s’est pratiquement transformée en meeting a permis à Khalifa Sall de revenir sur ses craintes par rapport à l’inscription dans le nouveau fichier électoral.



Khalifa Sall : «On commence à constater des dérives, des problèmes dans… »
Khalifa Sall soupçonne le régime en place de vouloir orchestrer des fraudes massives lors des prochaines échéances électorales. Et cette suspicion s’est traduite, selon le maire de Dakar, par le transfert de certains électeurs dans des communes où ils n’ont jamais voté.

«On commence à constater des dérives et des problèmes dans les inscriptions pour l’obtention des cartes nationales d’identités. Il y a des électeurs qu’on est en train de transférer. Cela résulte-t-il d’une stratégie pour perturber l’électorat de Dakar ?», s'est-t-il demandé.

Car autrement, souligne-t-il «pourquoi doit-on prendre des gens qui sont au Plateau pour les amener ailleurs » ? Et ces cas, ajoute-t-il, se répètent dans d’autres communes de Dakar. Ce qui lui fait dire que «c’est une situation suspecte», qu’il n’est pas prêt à accepter».

Revenant sur le rapport de l’Inspection générale d’Etat (Ige) qui a épinglé la mairie de Dakar, l’édile de la capitale sénégalaise se dit prêt à répondre à la Division des investigations criminelles (Dic) s’il y est convoqué.

Quant à Barthélémy Dias, il est revenu sur les démêlés judiciaires des pros-Khalifa. Lesquelles démêlées n’ont pour dessein que de briser l’élan de son mentor.

Ousmane Demba Kane

Samedi 18 Février 2017 - 08:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter