Khalifa Sall fustige les conditions d’organisation du scrutin du 30 juillet...depuis sa cellule



Khalifa Sall fustige les conditions d’organisation du scrutin du 30 juillet...depuis sa cellule
Me Cire Cledor Ly, avocat du maire de Dakar révèle que son client est frustré des conditions d’organisation du scrutin du 30 Juillet dernier.
Selon lui « Khalifa Sall est déçu par les résultats des législatives au Sénégal. Il est déçu du recul de la démocratie sénégalaise. Les élections ont été émaillées de fraudes et irrégularités », déplore M. Ly sur les ondes de la BBC

Par ailleurs, il poursuit que son client, qui est la tête de liste nationale de la coalition Manko Taxawu Senegal est élu député aux élections législatives, malgré son incarcération.
L’avocat de Khalifa Sall rapporte que son client a dûment contesté les résultats officiels publiés la nuit du mercredi 2 juillet par la Commission départementale de recensement du vote.
.
 
 


Vendredi 4 Août 2017 - 16:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter