Khalifa Sall jugé après la Tabaski !

Tout est presque prêt pour juger Khalifa Ababacar Sall. En effet, le maire de Dakar, épinglé dans l’affaire dite de la caisse d’avance par l’IGE, file tout droit vers la correctionnelle. Ce qui interviendra après l’examen par la Cour Suprême, de la demande d’annulation de la procédure, interjetée par les avocats du maire de Dakar.



Khalifa Sall jugé après la Tabaski !

La bataille dans l’affaire dite de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar se poursuit avec l’examen par la Cour Suprême, ce jeudi 17 aout, de la demande d’annulation de procédure enclenchée contre Khalifa Sall.
 

Et, de l’avis de sources proches du dossier interrogées par «L’Observateur», seuls les conseils du maire de Dakar empêchent le procès de se tenir. : «Vous savez, ce sont les avocats de Khalifa Sall eux-mêmes qui retardent le dossier. Ils ne cessent de soulever des exceptions et faire des demandes. Pour la demande de mise en liberté provisoire, ils ont épuisé toutes les voies  de recours, puisque la Cour Suprême a rejeté la demande».
 

Et, expliquent-elles, avec le recours en annulation introduit par ses avocats qui doit être examiné ce jeudi par les juges de la Cour Suprême, l’échéance est retardée de quelques semaines. Mais, si les juges rejettent cette requête : «Le procureur de la République est prêt. Si les avocats de Khalifa Sall se dessaisissent, le Parquet va enrôler cette affaire pour jugement dans les quinze (15) jours qui suivent».
 

Ce qui leur fait dire que «si le dossier traine toujours, c’est parce que la défense fait dans le dilatoire. Comme si elle avait peur d’aller au procès».  


Ousmane Demba Kane

Jeudi 17 Août 2017 - 12:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter