PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Khalifa Sall sur la dette de Abass Ndao: « Nous ne pouvons pas payer les trois (3) milliards CFA»



Le maire de Dakar est sans ambages, l’hôpital Abass Ndao  croule sous le poids de la dette. A l’en croire, la situation laissée sur place depuis 2009 n’est point encore dépassée à cause de l’ampleur des dettes. « Abass Ndao est un hôpital qui est tout le temps en grève. Nous devons beaucoup d’argent au personnel. Il y a eu beaucoup de dettes que nous avons trouvées ici en 2009. Nous avons arrêté de chercher à le résorber parce que nous ne pouvons pas le faire.
 
Selon, lui « Nous nous ne pouvons pas payer 3 milliards ». Il invite, toute de même, à une collaboration. «Nous avons dit aux employés d’Abass Ndao que nous devons être lucides. Ils auraient dû produire de quoi payer et eux ils ne produisent pas. Ou ils renoncent à la dette ou ils renoncent à une partie de la dette ». 

Une situation qui empêche de l’avis de Khalifa Sall de recruter car cette mauvaise santé financière bloque beaucoup son fonctionnement. «Aujourd’hui, nous ne pouvons pas recruter. Nous avons des problèmes pour acheter du matériel. Puisque c’est leur outil et puisque c’est leur argent, on ne peut que dialoguer. Abass Ndao n’a même pas de capacité d’investissement ».

Le maire de la capitale a fait cette annonce lors de la cérémonie d’inauguration de la centrale d’Oxygène Médical de l’hôpital Abass Ndao.
 


Jeudi 27 Octobre 2016 - 19:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter