Kidira : 56 migrants sénégalais arrêtés par la police



Semaine chargée pour les limiers du poste du secteur frontalier de Kidira qui, en plus d’avoir appréhendé 56 Sénégalais qui tentaient une immigration clandestine, ont interpellé plusieurs caïds du trafic de drogue, maliens, sénégalais et guinéens.

Cinquante-six (56) immigrants clandestins sénégalais qui tentaient de raller l’Europe par la route, via le Niger et la Libye, ont été interpellés le 15 février dernier par les limiers du secteur frontalier de Kidira. Ces candidats à l’immigration avaient embarqué à Tamba, à bord de plusieurs bus de transport en commun maliens qui devaient les convoyer dans la ville nigérienne d’Agades. Avisés par leurs éléments de l’ombre de l’arrivée imminent de ces convois, les hommes du commissaire Meïssa Mbaye ont procédé à l’immobilisation de ces bus.

Il s’en est suivi une série d’auditions des passagers sénégalais qui finirent par unanimement avouer être en partance pour la Libye via Agades, rapporte «l’Observateur». Pour ce faire, ils avaient déboursé chacun 85.000 F CFA, à des convoyeurs sénégalais et maliens basés à Tamba, lesquels représentaient des compagnies de transport maliennes. Etant légalement dans l’impossibilité de les placer en garde-à-vue et ne pouvant se permettre de les laisser poursuivre leur chemin, eu égard aux dangers qu’ils encouraient, les hommes du commissaire Mbaye ont convenu de retenir leur hôtes. Le lendemain, ces candidats malheureux ont été convoyés sur forte escorte policière, à Tamba.
 
Le 22 février dernier vers 12 heures, déployés au pont routier (un des postes de contrôle), les limiers du secteur frontalier de Kidira ont aussi interpellé, pour trafic international de drogue, deux (2) individus en provenance du Mali. 


Jeudi 3 Mars 2016 - 10:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter