Kirghizstan: un avion d’une base américaine s’écrase

Un avion de ravitaillement de la base militaire américaine de Manas au Kirghizstan s’est écrasé vendredi peu après le décollage, a annoncé à l’AFP le porte-parole du ministère des Situations d’urgence.



Kirghizstan: un avion d’une base américaine s’écrase

« Selon mes informations, l’avion s’est brisé en trois morceaux. Le nombre de morts ou blessés n’est pas encore connu. Tous les services de secours sont sur place », a déclaré le porte-parole Abdicharip Bekilov.

L’avion s’est écrasé près du village de montagne de Tchaldovar, à environ 200 kilomètres de la capitale Bichkek et non loin de la frontière avec le Kazakhstan, selon la même source.

La porte-parole de la base américaine, Akjibek Beïchebekova, a pour sa part déclaré à l’AFP, qu’une équipe de spécialistes de la base était en route pour vérifier sur place les informations sur l’accident.

Selon l’Agence de l’aviation civile du pays, l’avion avait décollé de Manas à 14H30 locale (08H30 GMT), a précisé à l’AFP le porte-parole du ministère des Transports et de la Communication kirghiz, Kylytchbek Dossoumbetov.

Selon le ministère des Situations d’urgence, cet avion — un KC-135 Stratotanker — avait perdu le contact avec la base juste après le décollage.

« Vers 14H55 (08H55 GMT), un habitant de l’un des villages voisins a déclaré qu’un avion avait explosé en l’air. Sur les ailes de l’avion, il a vu un drapeau américain », a indiqué de son côté le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Des témoins ont raconté à l’agence de presse kirghize AKIpress qu’ils avaient entendu une détonation, puis une explosion, et que l’épave était toujours en flammes.

Selon un responsable local, le pilote avait réussi à quitter l’avion juste avant qu’il s’écrase.

« Selon des informations préliminaires, le pilote a sauté avec un parachute », a indiqué à l’AFP un directeur-adjoint de l’administration locale, Anatoli Ivannikov, en précisant que des recherches du pilote avaient été lancées.

Aucune victime retrouvée

« Aucune victime n’a été retrouvée sur les lieux de l’accident de l’avion », a-t-il souligné.

La zone autour de l’avion est toujours en flammes, selon M. Ivannikov.

« L’avion est tombé dans les montagnes. La zone est encerclée. Nous ne laissons pas les gens s’approcher, tant que les roues de l’avion brûlent encore », a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis louent une base aérienne à l’aéroport de Manas, près de la capitale Bichkek, par laquelle transitent chaque mois des dizaines de milliers d’hommes engagés dans les opérations militaires en Afghanistan.

Manas, où opèrent 1.200 soldats américains, est aussi essentiel au ravitaillement en carburant des avions engagés dans le conflit contre les talibans.

Le président kirghiz, Almazbek Atambaïev, avait réitéré en décembre dernier sa volonté de voir disparaître cette base militaire américaine sur le territoire de cette ex-république soviétique d’Asie centrale, voisine de l’Afghanistan.

L’Otan a décidé de retirer toutes ses troupes de l’Afghanistan d’ici à la fin 2014.

La Russie exploite également au Kirghizstan quatre sites militaires, dont la base aérienne de Kant, près de Bichkek, dans le cadre du Traité de sécurité collective réunissant Moscou et ses anciens satellites


StarAfrika.fr avec AFP

Vendredi 3 Mai 2013 - 15:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter