Kolda : Le Chef de l'Etat en croisade contre la perte de 40.000 hectares de forêt



Le chef de l'Etat, Macky Sall, a plaidé, samedi à Kolda, en faveur d'une gestion ' « rationnelle et durable » des ressources naturelles, relevant que le Sénégal perd 40.000 hectares de forêt par an du fait des conséquences du changement climatique amplifiées par l'action de l'homme.

Selon le chef de l'État, ces conséquences sont surtout de l'action de l'homme, comme les feux de brousse et la déforestation. Et la perte des hectares de forêt met en cause "notre responsabilité individuelle et collective" place le chef de l'Etat Macky Sall.

"Inverser cette tendance requiert un engagement citoyen de chacun de nous pour sauvegarder ce patrimoine que nous devons léguer aux générations futures", a-t-il dit. Cela suppose un comportement responsable des exploitants forestiers, de l'ensemble de la filière d'exploitation du bois, des ménages, mais aussi un changement dans nos méthodes agro-pastorales.

Le président Macky Sall a entamé samedi à Kolda la troisième journée de sa tournée économique en Casamance. Il a procédé le même jour à l'inauguration du pont Abdou Diallo dans la capitale du Fouladou.
 


Dimanche 22 Février 2015 - 12:21




1.Posté par KALZ le 22/02/2015 13:11
Bravo au Président SALL qui a compris que le développement commence à la base dans le fond du Sénégal, en lieu et place de déverser des millions de tonnes de béton dans Dakar qui n'a aucunement un aspect productif pour soutenir le développement du Sénégal.
les vrais Thiounés sont le PDS- BLEUS.
D'ailleurs quant-on est bleu, cela, équivaut d'être incompétent dans toute chose. Je me demande pourquoi avoir confié ce pays durant 12 ans à des bleus.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter