PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Kolda : Les magistrats en guerre contre les violences faites aux enfants

Les magistrats de Kolda vont mener une guerre sans merci contre ceux qui exercent des violences sur les enfants. Ces magistrats ont profité de la journée de sensibilisation organisée pour cette cause, pour promettre la peine maximale à ceux qui s’adonneraient à de tels actes.



C’est un combat sans merci que les magistrats de Kolda vont initier contre ceux qui exercent des violences sur les enfants. C’est ce qu’a annoncé le coordonnateur du service de l’Action éducative en milieu ouvert (Aemo) de la capitale du Fouladou.

Mamadou Moustapha Guèye qui participait à la randonnée pédestre organisée par les élèves la commune de Kolda a en effet informé de la détermination des juges à appliquer la peine maximale à toute personne reconnue coupable d’un tel fait : «L’équipe de Kolda logé au niveau du Tribunal, que ce soit le Procureur ou le Président du tribunal pour enfant, ne badinent pas avec ce violences faites aux enfants».

Pour écarter toute ambigüité, M. Guèye martèle : «Quiconque se portera à faire mal aux enfants aura à faire au Tribunal. C’est le maximum de la peine qui est appliquée».

Cette randonnée organisée dans le cadre de la journée de sensibilisation sur ce fléau dans le Fouladou, a servi de tribune à la porte-parole des enfants, Tacko Ndiaye, pour soumettre leurs doléances au Préfet à travers un mémorandum : «Nous condamnons le silence complice de certaines personnes face à cette atteinte au corps et au mental des enfants du département. Nous interpellons le Préfet à prendre des mesures nécessaires pour que de telles pratiques soient arrêtées », a-t-elle déclaré.

Pour sa part, l’inspecteur de l’éducation et de la formation (Ief) de Kolda, a pris fait et cause pour ces enfants et a demandé à ce que tous les Koldois, mais aussi les autorités du département se mobilisent car, affirme-t-il : «les éducateurs et les enseignants seulement ne peuvent pas venir à bout de ceux-là qui se font bourreaux des enfants». 

Ousmane Demba Kane

Dimanche 18 Décembre 2016 - 08:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter