Kolda-Une femme enceinte expulse le nouveau-né mort à la morgue : l’ASDDMA des droits de l’homme, attaque le gynécologue



C’est le drame qui secoue la région de Kolda. La dernière évolution date de dimanche lorsque le Président de l’Association Sénégalaise pour la Défense des Droits du Malade (ASDDM),  Mody Traoré a rencontré la famille des victimes Malafy Touré et son bébé mort-né à Karcia. Un village de 47 maisons situé à 29 km de Kolda. Etaient présents, Fodé Dabo, mari de la victime, le frère de la victime et le premier adjoint au Maire de Dianah Bah. Le premier adjoint au Maire a pris la parole et a dénoncé les mauvaises conditions d’accueil de l’hôpital régional de Kolda.


Selon lui, «la dame Malafi Touré avait été couchée à même le sol et sans assistance pendant longtemps. Ce qui a été confirmé par Fodé Dao et son frère. Il a aussi dit que la dame était bien enceinte et faisait ses consultations prénatales régulièrement au poste de santé de Dianah Bah situé à 9 kilomètres de son village Karcia. Ce qui a encore été confirmé par les autres. Ce qui est contraire aux conclusions du Docteur Sarr, gynécologue qui dit dans le certificat de décès « femme non enceinte, cause de décès inconnu » ».


Le lendemain, le droit de l’hommiste a eu un entretien téléphonique de 9 minutes 49 secondes avec le Maire de Dianah Bah, confirmant ce qu’a dit son premier adjoint et ajoutant qu’il avait proposé à la sage-femme de transférer le corps de la dame dans une morgue fonctionnelle puisque celui de l’hôpital régional ne fonctionnait pas. Mais cette dernière ne pouvait pas le faire sans autorisation. Les corps étaient ainsi en état de putréfaction avancé.  L’ASDDMA s’est ainsi rendue à l’hôpital régional de Kolda dont le Directeur dudit établissement a dit avoir envoyé des explications à la hiérarchie.


Pour l’heure, le Président a déposé une plainte contre X avec constitution de partie civile auprès du procureur de la République près le Tribunal de Kolda. Ceci, après s’être rendu au poste de santé de Dianah Bah pour y  rencontrer le personnel médical et il a été accueilli par Georges Sambou, infirmier et madame Cissé matrone qui précise avoir «évacué la dame Malafy Touré avec l’ambulance du poste avec son dossier médical, y compris son carnet de santé attestant clairement qu’elle était enceinte.


Et c’est elle-même qui a remis l’enveloppe à la sage- femme de l’hôpital régional de Kolda ». Et dans le registre des consultations, il a été relevé ce qui suit, selon l’ASDDMA : «Nom : Malafy Touré, Adresse : Karcia, Age : 44 ans, Première visite prénatale : 15 septembre 2014, Gestité : IIX, Parité : IIIX, Poids : 73 KG, TA (tension artérielle) :13/7, Muqueuse : colorée, Ecoulement : 00.
La plainte en pièce-jointe est contre X. 

plainte.pdf plainte.pdf  (765.09 Ko)



Jeudi 20 Novembre 2014 - 11:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter