Kolda : arrestations tous azimuts, des jeunes fuient Kolda



Kolda : arrestations tous azimuts, des jeunes fuient Kolda
Après les violentes manifestations à Kolda, 38 individus pour la plupart des jeunes ont été arrêtés et tous ont été placés sous mandat de dépôt. Ils sont poursuivis entre autres pour associations de malfaiteurs, actes de vandalisme, destruction de biens appartenant à autrui, troubles à l’ordre public; c’est en lien direct avec les actes de représailles des conducteurs de taxis-motos Jakarta.

Des éléments du Groupement Mobile d’Intervention (GMI) déployés dans la capitale du Fouladou, cette série d’incarcérations a débuté au lendemain des violences perpétrées par les conducteurs de Jakarta après des contrôles de police jugés sévères et ayant entraîné la semaine dernière des blessures graves sur les deux (2) occupants d’une moto incriminée.

Les chefs d’accusation ont créé la panique chez les jeunes supposés avoir pris part aux actes de vandalisme car nombreux sont ceux qui ont fui pour trouver refuge ailleurs, bien loin des lieux de contestation. Pour la plupart, ces jeunes sont cueillis la nuit en plein sommeil ou au petit matin, relaie le correspondant de Sud fm qui annonce la mise en place d’un comité multi acteurs afin de trouver une solution à l’amiable. 

Ces arrestations ont lieu pendant qu'un autre foyer de manifestation de colère s'est ouvert à Guiro Yéro Bocar, communauté rurale contiguë à Kolda où ce lundi, collégiens et lycéens ont brûlé des pneus et troncs d'arbres et saccagé l'hôtel de ville pour exiger de meilleures conditions d'études. 
 


Mardi 21 Mars 2017 - 13:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter