Kolda: l'arrêt précoce des pluies inquiète les paysans, les derniers semis ont besoin d'eau pour boucler leur cycle



C’est la Direction régionale du développement rural (DRDR) qui en dresse le constat dans un rapport sur la situation de l’hivernage. La situation demeure inquiétante pour les derniers semis effectués dans la région de Kolda, avec le riz de bas-fonds qui a toujours besoin d’eau pour boucler son cycle, tout comme le maïs qui souffre d’un arrêt précoce des précipitations.

Chez les paysans touchés par cette situation, les rizicultrices en particulier, l’on prie pour une poursuite des pluies dans la partie méridionale du pays, de manière à ce que les derniers semis atteignent leur cycle normal. 

Le rapport relève que la semaine du 30 septembre au 06 octobre 2016 a été moins pluvieuse que la semaine précédente. Toutefois, la moyenne des 13 postes suivis par la Direction régionale du développement rural de Kolda, à travers les trois départements de la région, Kolda, Médina Yéro Foula et Vélingara, est de 998,54 mm, contre 969,04 mm à la même période de l’hivernage 2015-2016.

APS


Samedi 15 Octobre 2016 - 19:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter