Koumpentoum: d’un coup de machette, un contrebandier amoche le visage d’un douanier

De retour de la Gambie où il venait d’acquérir un stock de marchandises, le contrebandier Djiby Sow croise le chemin de douaniers en patrouille. Refusant d’obtempérer aux sommations des gabelous, le contrebandier à brandi une machette à l'aide de laquelle, il a littéralement amoché le visage d’un agent d’infiltration, lui occasionnant 60 jours d’incapacité temporaire de travail. Arrêté après six mois de cavale, il a été déféré au parquet de Tamba.



L’incident qui a opposé des agents de la Douane de Koumpentoum au contrebandier Djiby Sow, remonte au mois de juin dernier. A l’époque, les gabelous qui patrouillaient dans cette zone frontalière avec la Gambie, relevant de leur compétence, ont sollicité le concours de leurs agents d’infiltration. Ces éléments extérieurs au corps, qui maîtrisent parfaitement les rouages employés par les contrebandiers, avaient eu vent des activités du contrebandier Djiby Sow, berger de son état.
 
Après avoir exploité  ces informations, les gabelous de la zone et leurs collaborateurs (indicateurs) ont entrepris une opérations de patrouille sur l’axe censé être le lieu de passage du contrebandier. C’est alors qu’ils patrouillent dans le secteur que les douanier sont tombés sur leur homme, convoyant un stock de marchandises qu’il venait d’acquérir en Gambie. C’est donc naturellement que les soldats de l’économie ont décidé de réquisitionner la marchandise frauduleuse. C’était sans compter avec la détermination du contrebandier qui, refusant d’obtempérer, a riposté en brandissant une machette. Il s’est acharné sur ses vis-à-vis et a asséné un violent coup au visage d’un élément d’infiltration des douaniers, l’agent Moussa Diallo qui s’est retrouvé avec un visage littéralement balafré, sur lequel giclait du sang.
 
Il a été, par la suite secouru et acheminé, à l’hôpital régional de Tamba, où il a été admis en soins intensifs, trois (3) mois durant et bénéficié d’un certificat médical attestant d’une incapacité temporaire de travail de 60 jours. L’enquête ouverte a permis de localiser, le 19 décembre dernier, le contrebandier fugitif, dans la forêt de Koussanar (région de Tamba). Il sera interpellé, alors qu’il y convoyait un troupeau de moutons. Conduit à la brigade, Djiby Sow passe à table. Il est place en garde à vue, avant d’être déféré, le mardi 22 décembre 2015, au parquet de Tamba, livre « L’Observateur ».


Mercredi 23 Décembre 2015 - 10:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter