L’AFP évalue la portée du dialogue national et égratigne les absents



Le Comité Stratégie et Actions de l’AFP (Alliance des Forces de Progrès) s’est réuni le jeudi 2 juin 2016 sous la présidence de Monsieur Khaly Séye. Abordant le 1er point de l’ordre du jour, situation nationale, le Comité Stratégie et Actions de l’AFP (CSA) a évalué la portée du dialogue national organisé à l’initiative du Chef de l’Etat, le Président Macky Sall et la perception que les Sénégalais en ont. «Il est évident que les acteurs qui ont répondu à l’invitation du Président Sall, en dialoguant avec lui pendant plus de huit heures d’horloge, ont perpétué une longue tradition qui est le lit de la stabilité du Sénégal et l’expression validée de notre «commun vouloir de vie commune», comme aimait le dire le Président Léopold Sédar Senghor», livre le communiqué parvenu à Pressafrik.com.

Selon le CSA, «la prise de parole plurielle que les Sénégalais et tous les observateurs ont perçue témoigne de la représentativité et de la légitimité de ce forum national dont le double objectif, catharsis et projection sur l’avenir, a été indéniablement atteint».

C’est la raison pour laquelle, le CSA adresse «ses vives félicitations au Président Macky Sall, au Secrétaire général Monsieur Moustapha Niasse, à tous les alliés et à tous les représentants des forces vives de la Nation, qui ont contribué au succès de cet exercice éminemment sénégalais, qui nous vaut le respect et la considération du monde entier. Les Patriotes ont accompli leur devoir, les éternels pressés ont constaté, à leurs dépens, leur isolement inconfortable, dans un environnement où la réalité de la citoyenneté fait pièces aux ambitions effrénées de ceux qui veulent mettre sous le boisseau l’intérêt général».

«C’est là aussi une des raisons de garder l’espoir, pour que le champ social connaisse un apaisement à même d’ouvrir des pistes de dialogue et de stabilisation, notamment dans les secteurs clés de l’éducation et de la santé, domaines stratégiques s’il en fût. En effet, l’enjeu capital, c’est de s’organiser pour réussir à avoir des ressources humaines de qualité, aux fins de concevoir et dérouler les différentes phases d’un développement concerté, pour le bénéfice des Sénégalaises et des Sénégalais, dans un environnement de paix et de sécurité », notent les progressistes.

Le CSA invite ainsi «les différents acteurs à développer leurs capacités d’écoute et à dialoguer, en gardant le cap de l’intérêt général, pour aboutir à des compromis porteurs d’espoir».

Abordant le 2ème point de l’ordre du jour, la vie du parti, le CSA a validé «le programme de la commémoration de l’Appel du 16 juin 1999, Appel par lequel Monsieur Moustapha Niasse a jeté les bases indestructibles de l’AFP».

Après la séance d’ouverture durant laquelle le Secrétaire général du Parti prononcera une allocution, le Mouvement National des Femmes pour l’Alliance et le Progrès (MOUNFEP) organisera une journée d’étude sur le thème «Les femmes de l’AFP dans un Sénégal qui progresse vers l’émergence économique». 


Vendredi 3 Juin 2016 - 12:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter