L’AFP vers l’implosion : Moustapha Niasse sort le sabre et décapite Malick Guèye qui menace

L’Alliance des Forces de Progrès (AFP) dans l’œil du cyclone. Le leader Moustapha Niasse sort le sabre et sévit. C’est ainsi que Malick Gueye non moins secrétaire général du mouvement national des jeunes dudit parti, n’est plus conseiller technique du président de l’Assemblée nationale. IL a fait les frais du séminaire organisé à Bandia ce samedi par la structure qu’il dirige. Réagissant ce dernier ne rate pas son leader. Selon lui, « Niasse veut mettre de côté 15 ans de loyauté de la jeunesse de l’AFP pour 3 ans de loyauté avec Macky Sall…».



La mesure est tombée hier dans la matinée. La lettre signée par Moustapha Niasse le 20 janvier dernier, il est mis fin aux fonctions de Malick Gueye alors conseiller technique du président de l'Assemblée nationale. Le document articulé autour de quatre (4) articles, le premier, il est écrit qu'à compter du 19 janvier, il est mis fin aux fonctions du Monsieur Malick Gueye; dans le second, il est indiqué que ce dernier aura droit à un mois de salaire qui lui sera versé au titre de préavis. "L'intéressé bénéficiera, pour ses services effectués du 1er août 2012 au 18 janvier 201, d'une indemnité compensatrice de congé calculée conformément aux dispositions de la décision de la commission mixte interprofessionnelle du 16 février 1978", rapporte l'article 3 de l'arrêté. Et le dernier renseigne que les questeurs et le secrétaire général sont chargés chacun en ce qui le concerne de l'exécution de la mesure qui sera enregistrée, communiquée et publiée partout où besoin sera. 

Une décision peu après le séminaires des jeunes de l'AFP tenu samedi dernier à Bandia. Occasion que ces progressistes n'ont pas raté. Ce, pour se démarquer de la position de leur leader, Moustapha Niasse de soutenir le président Sall en 2017.  Dans un communiqué, la secrétaire nationale chargée des jeunesses féminines de l'AFP n'a pas tardé à réagir. Selon elle: "par cette lettre, Moustapha Niasse vient de prouver à sa jeunesse et à celle de tout le Sénégal qu'il ne laissera rien ni personne entraver ses relations avec le Président Macky Sall. Lesquelles relations ne profitent véritablement qu'à lui, sa famille et sa bande de potes du temps du Parti Socialiste (PS). 


Le principal concerné, Malick Gueye est monté aussi au créneau. "Niasse veut mettre de côté 15 ans de loyauté de la loyauté de l'AFP pour 3 ans de loyauté avec Macky Sall", tance-t-il dans les colonnes de "l'Observateur". Ce qui est constant, "c'est que les jeunes vont se battre pour que l'AFP ait un candidat en 2017", martèle-t-il. 


Jeudi 22 Janvier 2015 - 10:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter